Nouvelle levée de fonds record pour Mirakl, la licorne française des places de marché d’e-commerce

Nouvelle levée de fonds record pour Mirakl, la licorne française des places de marché d’e-commerce
Financements

Voici un peu plus d’un an, Mirakl battait le record (pulvérisé depuis) de levée de fonds pour une start-up française, avec 300 millions d’euros, et devenait une licorne. Depuis, sa solution de places de marché pour l’e-commerce continue de lui assurer une croissance soutenue. Fin septembre 2021, elle a annoncé un nouveau tour de table, cette fois à hauteur de 472 millions d’euros, portant sa valorisation à 3,5 milliards d’euros.

L’e-commerce et la French Tech ont le vent dans le dos en cette année 2021, et Mirakl, la licorne championne des places de marché, le prouve avec une nouvelle levée de fonds de 472 millions d’euros, fin septembre 2021.

Mirakl, une licorne B2B méconnue du grand public

Certes, Mirakl n’est pas la start-up la plus médiatique de la French Tech, car elle fonctionne exclusivement en B2B, et aucun client final n’est en contact direct avec elle. Mais elle développe un produit dont la croissance exponentielle a été renforcée par la pandémie de Covid-19 et les différents confinements : une solution SaaS de marketplace, ou place de marché, dédiée au e-commerce.

Les sites de vente en ligne ont en effet besoin d’une interface robuste et ergonomique, facilitant les recherches et le parcours client, tout en assurant un système de paiement efficace et rassurant. Une place de marché bien pensée augmente considérablement le chiffre d’affaire d’un site marchand.

« L’unique solution » pour « survivre dans un environnement commercial plus mondialisé et plus concurrentiel »

Avec l’explosion de la vente en ligne, toutes les entreprises ont besoin d’un service de ce type. Les places de marché ont d’ailleurs connu une croissance deux fois plus élevées que l’ensemble du secteur du e-commerce au dernier trimestre 2020.

« Le monde a pris de façon irréversible le virage de l’e-commerce et le modèle de marketplace est l’unique solution permettant aux entreprises de survivre dans un environnement commercial plus mondialisé et plus concurrentiel », expose ainsi Adrien Nussenbaum, co-CEO et co-fondateur de Mirakl, dans un communiqué.

Mirakl, leader mondial des solutions logicielles de places de marché

Mirakl est justement le leader mondial des solutions logicielles de marketplace. La jeune pousse compte parmi ses clients 300 des plus grandes marques du monde, comme ABB, Accor, Airbus Helicopters, Carrefour, Express, Leroy Merlin, The Kroger Co, Toyota Material Handling ou, en France, Conforama ou le groupe Fnac-Darty. Elle veut franchir la barre des 1 000 clients d’ici 2024.

Pour soutenir cette croissance, Mirakl a déjà réalisé une levée de fonds record fin septembre 2020. Avec 300 millions de dollars, il s’agissait à l’époque du tour de table le plus important de l’histoire de la French Tech.

Nouvelle levée de fonds en série E pour Mirakl, portant sa valorisation à 3 milliards d’euros

Certes, ce montant a depuis été pulvérisé par Sorare, et sa levée de fonds de 580 millions d’euros, qui en ont fait, avec une valorisation de 3,66 milliards d’euros, la première licorne de France. Au passage, la France compte désormais 23 licornes, contre une dizaine début 2020, et devrait facilement atteindre l’objectif d’Emmanuel Macron de 25 licornes en 2025.

Ce 21 septembre 2021, Mirakl a donc annoncé une nouvelle levée de fonds en série E de 555 millions de dollars (472 millions d’euros), menée par Silver Lake, avec la participation d’investisseurs historiques : 83North, Elaia Partners, Felix Capital et Permira.

Ce tour de table valorise Mirakl à plus de 3,5 milliards de dollars (3 milliards d’euros). Il s’agit de la cinquième plus importante levée de fonds pour une entreprise du secteur des logiciels (SaaS) en Europe, selon Dealroom.

Objectif : 500 développeurs dans son Mirakl Labs en France d’ici 2023

Cet argent frais va permettre à Mirakl de soutenir sa croissance – les nouveaux contrats de la licorne ont augmenté de 90% lors du premier semestre 2021. Mirakl veut notamment embaucher 350 développeurs pour porter l’équipe Mirakl Labs, basée intégralement en France, à 500 personnes d’ici à 2023, pour améliorer les solutions SaaS proposées par la jeune pousse.

Mirakl veut également renforcer ses équipes commerciales et marketing, développer son écosystème de vendeurs pré-référencés, et muscler sa présence à l’international, notamment via ses sièges de Boston et Paris, en direction des principaux marchés mondiaux.

« Cet investissement va nous permettre de poursuivre de nouvelles opportunités de croissance en apportant notre vision des marketplaces à de nouveaux clients, de nouveaux secteurs ou de nouvelles zones géographiques », conclue Adrien Nussenbaum.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.