Avec l’iPhone 13, Apple ambitionne de conforter sa position sur le marché de la 5G

Avec l’iPhone 13, Apple ambitionne de conforter sa position sur le marché de la 5G
Innovation

Présenté le 14 septembre 2021 dans une keynote, l’iPhone 13 sortira officiellement ce vendredi 24 septembre 2021 (il est actuellement toujours disponible en pré-commande). S’il ne présente aucun aspect vraiment révolutionnaire, dans le droit fil de l’iPhone 12, son excellence devrait permettre à Apple de continuer de dominer le marché des smartphones 5G. D’autant que le contexte s’avère particulièrement favorable.

Durant sa dernière keynote, le 14 septembre 2021, Apple a levé le voile sur la nouvelle génération d’iPhone. Sans défrayer la chronique, sans grande annonce, mais avec les certitudes d’une marque leader, sûre de l’excellence de son produit. Comme une preuve éclatante qu’en deux ans, la donne a changé sur le marché des smartphones.

Un iPhone 13 sans surprise, décliné en quatre modèles

L’iPhone 13 est décliné en 4 smartphones : l’iPhone 13 « classique », l’iPhone 13 Mini (avec un plus petit écran, moins onéreux), l’iPhone 13 Pro (avec un écran et un module photo optimisés) et l’iPhone 13 Pro Max (et son écran géant). Ils sont tous proposés à un tarif d’entrée équivalent aux iPhone 12 à leur sortie. Sauf que, là où ce prix correspondait à un stockage de 64 Go en 2020, ils vous offrent désormais 128 Go au tarif de base !

La date de lancement du smartphone est fixée à ce 24 septembre 2021. Mais il est encore disponible en pré-commande chez la majorité des revendeurs. En Belgique, les magasins Switch et leur site Internet proposent ainsi toujours les quatre modèles en pré-commande.

Switch, le premier revendeur Apple de Belgique, au top sur l’iPhone 13 !

Les magasins Switch sont certifiés Premium Apple Reseller de Belgique : ils dominent donc le marché belge des produits Apple. Ce statut de leader s’est forgé avec les années, notamment mettant en avant le conseil et la maîtrise de l’écosystème Apple. Petit plus qui peut avoir son importance, compte tenu du tarif élevé d’un iPhone : Switch offre 6% de réduction aux étudiants et enseignants !

En France, l’iPhone 13 est disponible en précommande chez la plupart des revendeurs. RED by SFR le propose même déjà avec un tarif réduit, avant même son lancement officiel.

L’iPhone 13 améliore l’autonomie et la photo…

Les nouveautés de l’iPhone 13 ne sautent pas aux yeux. Son aspect extérieur est très proche de celui de l’iPhone 12 et l’excellent écran AMOLED n’a guère évolué. Pour autant, des différences existent, sensibles. La première est que les version Pro et Pro Max proposent enfin un taux de rafraîchissement supérieur à 60 Hz, et même variable en fonction des applications, de 10 à 120 Hz.

Ensuite, la batterie et l’autonomie ont été améliorées. Apple annonce des gains allant de 1h30 à 2h30 en utilisation normale, ce qui est loin d’être anodin. Le module photo (deux capteurs de 12 Mpx pour l’iPhone 13 et 13 mini, trois pour le 13 Pro et 13 Pro Max) a été également optimisés, notamment grâce à de nouveaux objectifs Cmos de chez Sony.

Les versions Pro et Pro Max y ajoutent un scanner LiDAR de profondeur. La stabilisation optique est généralisée aux quatre modèles, en photo comme en vidéo. Le résultat est surtout visible en vidéo, où la génération iPhone 13 domine de nouveau la concurrence.

… et propose un nouveau SoC, la puce A15 Bionic, qui écrase toute concurrence

Enfin, et surtout, les iPhones 13 possèdent l’arme ultime d’Apple, celle qui, année après année, poursuit la tradition d’excellence de la marque : sa puce A15 Bionic, gravée en 5 nm par le fondeur taïwanais TSMC. Le SoC de 2020, l’A14 Bionic, était déjà un monstre dominant toute la concurrence. Et Apple annonce une version A15 avec des performances en hausse de 50% pour le CPU et de 30% pour le GPU. Qualcomm est KO debout. Et encore, Apple ne fabrique pas (encore) ses propres modems 5G.

Cet iPhone 13 devrait donc renforcer la domination d’Apple sur les smartphones 5G. En effet, même si certains téléphones milieu ou entrée de gamme disposent déjà d’un modem compatible, la 5G n’est généralisée que pour les modèles haut de gamme. Or, Apple domine depuis toujours ce segment.

Apple renforce sa position sur le marché des smartphones haut de gamme et 5G

L’avènement de la connectivité 5G, avec les iPhones 12, a d’ailleurs déjà renforcé cette domination. Au second semestre 2020, selon le cabinet Counterpoint, Apple captait, en volume, 48% du marché des smartphones haut de gamme. Au second semestre 2021, grâce à l’iPhone 12, la part de marché a bondi à 57% !

De même, alors que les ventes de smartphones dans le monde devraient augmenter, en moyenne, de 7,3% sur l’année 2021 par rapport à 2020, selon le cabinet TendForce, les ventes d’iPhone devraient progresser du double (15,6%) ! L’iPhone 13 compterait pour 37 à 39% du total de l’année.

Et pour cause : les utilisateurs d’iPhone disposant d’un modèle 11 ou inférieur risquent de craquer pour les version 12 ou 13 : « pour une majorité des consommateurs Apple qui possèdent un ancien modèle d’iPhone ou qui souhaitent passer à la 5G, les nouveaux iPhones 13 et les iPhones 12 plus abordables représentent un bond en avant », juge Thomas Husson, analyste au cabinet Forrester.

Une concurrence essoufflée, et privée du trublion Huawei

Certains analystes estiment même que l’iPhone 13 pourrait être le plus beau succès d’Apple. En effet, la Pomme bénéficie des politiques commerciales très agressives des opérateurs mobile pour convertir leurs clients à la 5G, en particulier aux Etats-Unis, qui soutiennent fortement la croissance du marché des smartphones compatibles.

La concurrence sur les smartphones haut de gamme est également bien moindre qu’en 2018-2019, grâce au KO technique que l’administration américaine a infligé à Huawei. Le constructeur chinois avait en effet réussi à s’imposer comme une véritable troisième force du marché des téléphones, en particulier sur le haut de gamme, où il regardait Samsung et Apple dans les yeux.

Mais, au printemps 2019, le gouvernement américain a interdit à Huawei de se fournir en technologies américaines, privant ainsi les smartphones de la marque des services et applications de Google, mais aussi de la possibilité de fabriquer des SoC haut de gamme.

L’iPhone 13 pourrait même être le plus beau succès d’Apple

En quelques mois, l’empire Huawei sur le haut de gamme s’est effondré. Xiaomi tente de reprendre le flambeau, avec de solides arguments, mais la marque reste identifiée comme un constructeur entrée et milieu de gamme, et ses ventes sur le haut de gamme restent faibles.

Au final, comme le résume Thomas Husson, « d’un point de vue concurrentiel, Apple dispose d’une belle fenêtre de tir pour vendre plus d’iPhones étant donné que le nouveau Galaxy S22 de Samsung ne sera pas lancé avant l’année prochaine et que Xiaomi aura besoin de temps pour être crédible sur le segment des smartphones haut de gamme, malgré le lancement prochain de son appareil-phare Mi 11T Pro ».

Alors que le modèle économique des achats in-app d’Apple est remis en cause par le premier jugement de son procès l’opposant à Epic Games, ce boulevard concurrentiel devrait booster la rentabilité de la firme sur cette fin d’année 2021.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.