Mobilité urbaine aérienne : Airbus avance ses pions

Mobilité urbaine aérienne : Airbus avance ses pions
Innovation

Ce 27 avril 2022, Airbus a annoncé la signature d’un partenariat avec la compagnie aérienne italienne ITA Airways pour développer des projets de mobilité urbaine aérienne, avec comme objectif de notamment faire de son eVTOL CityAirbus NextGen un taxi aérien.

Le temps des taxis aériens et des drones taxis n’est pas encore arrivé, mais il est peut être déjà pour demain, au pire après-demain. Alors que les expérimentations en la matière se multiplient, les compagnies aériennes et les avionneurs multiplient les partenariats pour développer des cas d’usage.

CityAirbus NextGen, futur avion taxi du constructeur

Dernière signature en date : ce 27 avril 2022, Airbus a noué un partenariat avec la compagnie aérienne italienne ITA Airways, créée l’année dernière pour développer des projets de mobilité urbaine aérienne et de décarbonation du transport aérien.

Les deux partenaires veulent expérimenter la création de service de mobilité aérienne autour du CityAirbus NextGen, l’aéronef électrique à décollage et atterrissage verticaux (eVTOL) dont l’avionneur a présenté un prototype en septembre 2021.

Le CityAirbus NextGen dispose d’une voiture fixe pouvant transporter jusqu’à quatre passagers, dont un pilote, et de huit propulseurs électriques. Son autonomie est évaluée à 80 km, avec une vitesse de pointe de 120 km/h. Son premier vol est prévu pour 2023.

Airbus et ITA Airways vont développer des cas d’usage de mobilité urbaine aérienne

Si l’objectif est bien de développer un véritable service de taxis aériens, Airbus et ITA Airways vont se concentrer d’abord sur des services perçus comme d’utilité publique, afin de de favoriser l’acceptabilité de ce mode de transport auprès du grand public.

Les deux partenaires envisagent ainsi de proposer le CityAirbus NextGen aux services d’urgence, comme alternative aux hélicoptères, ou de développer des services de transit entre un aéroport et le centre-ville.

Plus globalement, Airbus et ITA Airways vont entamer des discussions avec les acteurs locaux de la mobilité, pour les intégrer aux réflexions, voire aux phases de test. Le but étant de proposer une réelle valeur ajoutée, acceptée par tous.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.