Des voitures volantes en approche en Europe pour 2022

Des voitures volantes en approche en Europe pour 2022
Innovation

Une expérimentation à grande échelle de la mobilité volante en milieu urbain est en cours de déploiement en Europe et aux Etats-Unis. Dès 2022, des voitures volantes vont traverser les ciels des Pays-Bas, d’Espagne et du Royaume-Uni. Bienvenue dans le futur !

Certes, en terme de look, les voitures volantes de Blade Runner et de Retour vers le futur 2 sont encore loin. Mais l’un des fantasmes absolus de la SF du XXème siècle va devenir une réalité dans les ciels d’Europe et des Etats-Unis, dès l’année prochaine.

Voitures volantes et drones de transport vont survoler le ciel d’Europe dès 2022

Le projet Air Mobility Urban – Large Experimental Demonstrations (AMU-LED en abrégé) va ainsi rentrer dans sa phase d’expérimentation pratique dès 2022. Son objectif est de tester à échelle réelle les technologies de taxis volants et de drones de transport de marchandises, avec des véhicules volants, électriques et sans pilotes.

Le projet regroupe un consortium de 17 entreprises, organisations et municipalités à travers les Etats-Unis et l’Europe, dont Airbus et Boeing. Parmi les membres du consortium, ANRA Technologies, un spécialiste des logiciels pour drone, fournira les plateformes de simulation et de gestion de l’espace aérien.

Une expérimentation à grande échelle, avec de nombreux cas d’usage

« Les solutions et l’expertise de l’ANRA dans ce domaine permettront de réaliser diverses opérations eVTOL simulées et réelles dans de multiples scénarios, cas d’utilisation et applications à grande échelle en Europe et au Royaume-Uni », expose Amit Ganjoo, fondateur et PDG d’ANRA.

Une centaine d’heures de vols d’essai de véhicules aériens sans pilote sont ainsi programmées pour 2022 au-dessus de Saint-Jacques de Compostelle en Espagne, de Cranfield au Royaume-Uni, et d’Amsterdam et de Rotterdam aux Pays-Bas. Les applications testées seront nombreuses : taxi aérien, transport de fret, livraison de marchandises et d’équipements médicaux, inspection des infrastructures, surveillance policière et soutien des services d’urgence.

Certes, le transport de passagers n’occupera qu’une part réduite d’AMU-LED, qui se concentrera sur d’autres usages. Reste que cette expérimentation marque un véritable changement d’ère, qui pourrait transformer en profondeur la mobilité urbaine.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.