Mobilité urbaine aérienne : Volocopter obtient une certification européenne

Mobilité urbaine aérienne : Volocopter obtient une certification européenne
Innovation

L’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (EASA) vient de délivrer sa première certification pour un appareil de mobilité urbaine aérienne, en l’occurrence le prototype d’aéronef à décollage et atterrissage verticaux de Volocopter. Preuve que la réglementation s’adapte à ces nouvelles tendances de la mobilité, taxis aériens et drones de transport.

Décidément, les voitures volantes sont plus que jamais en approche. Quelques mois après la validation d’un vaste programme d’expérimentation à grande échelle de la mobilité urbaine aérienne (taxis volants et drones de transport), qui commencera en 2022 aux Pays-Bas, en Espagne et au Royaume-Uni, c’est la réglementation qui se met au diapason de ces innovations.

L’EASA se félicite de cette nouvelle certification pour la mobilité urbaine aérienne

Ce 24 juin 2021, l’EASA a en effet accordé une certification qui permet à Volocopter, une start-up allemande qui développe des taxis volants et des drones de transport, de réaliser des vols d’essai dans un périmètre limité pour son eVTOL, un prototype d’aéronef à décollage et atterrissage verticaux.

Il s’agit de la toute première certification de ce type, mise en place tout récemment par l’EASA. « Le peu de temps nécessaire pour délivrer le rapport de vérification de conception démontre que l’EASA est capable de développer des outils flexibles et adaptés au risque de l’exploitation du drone et aux besoins du marché », s’est félicité Patrick Ky, le directeur exécutif de l’EASA.

Volocopter ambitionne de proposer des taxis aériens pour les JO de Paris en 2024

Cette certification est une étape cruciale vers le développement de normes pour réguler l’usage de ces nouveaux appareils volants destinés à la mobilité urbaine aérienne.

Volocopter pourra donc effectuer ses tests sur l’aérodrome de Pontoise, point de départ d’une campagne d’essais et de développement du marché en coopération avec la Direction générale de l’aviation civile (DGAC). Durant le Paris Air Forum, Volocopter a d’ailleurs proposé une démonstration de vol de son eVTOL, le Volocopter 2X.

« Le premier vol d’aujourd’hui à Paris souligne l’engagement de Volocopter à apporter des services de taxi aérien dans cette région pour les Jeux Olympiques de 2024 », a confirmé Florian Reuter, CEO de Volocopter.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.