Firefox en chute libre, une nouvelle inquiétante pour le web mondial

Firefox en chute libre, une nouvelle inquiétante pour le web mondial
Innovation

Selon des chiffres publiés par la fondation Mozilla début août 2021, le nombre d’utilisateurs mensuels de Firefox dans le monde est en chute libre, passant de plus de 250 millions début 2019 à moins de 200 millions aujourd’hui. Cet effondrement du navigateur est inquiétant pour la santé du web mondial, en terme de protection des données, de pluralité technique et de sécurité.

Plus dure sera la chute. Malgré une refonte graphique et technique, Firefox n’arrive pas à endiguer la fuite de ses utilisateurs. Son moteur graphique est pourtant aujourd’hui le meilleur du web mondial, il s’agit d’un des navigateurs les plus robustes et sûrs du marché, et l’un de ceux qui protègent le mieux votre vie privée. Sur ces critères, il bat d’ailleurs à plates coutures ses concurrents les plus directs, Chrome, Safari et Edge.

Firefox plonge à 7,6 % de parts de marché sur ordinateur

Mais rien n’y fait. La fondation Mozzila a publié, le 2 août 2021, des chiffres d’utilisateurs mensuels inquiétants. Encore 253 millions en janvier 2019, ils ne sont plus que 196 millions aujourd’hui dans le monde. La part de marché de Firefox sur les ordinateurs est ainsi tombée à 7,6 %, contre 68,5 % pour Chrome, 9,4 % pour Safari et 8,2 % pour Microsoft Edge. Sur mobile, Firefox plafonne à… 0,1 % de parts de marché, malgré une refonte techniquement impressionnante.

Ce recul est une mauvaise nouvelle pour la pluralité du web. Philosophiquement, il incarne la défaite d’un logiciel libre grand public face aux mastodontes des géants du net. C’est en partie aussi la défaite de la vie privée contre un modèle économique fondé sur le stockage des données personnes (coucou Google et Chrome !).

Soutenez un web libre, ouvert et protégeant la vie privée, adoptez le panda roux !

Au-delà, d’un point de vue technique, la mainmise de trois navigateurs utilisant le même moteur de rendu HTML, Webkit, est dommageable pour la sécurité (une faille sur ce moteur aurait un impact sur 90 % des ordinateurs du monde…) et la compatibilité des navigateurs alternatifs : plus leurs parts de marché sont faibles, plus le risque que les développeurs favorisent exclusivement Webkit est grande.

Firefox est pourtant un excellent navigateur. N’oubliez pas qu’un soutien à un web libre, ouvert et protégeant la vie privée peut être très simple, et passe par l’utilisation d’outils de ce type.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.