Firefox fait sa mue sur Android pour regarder Chrome dans les yeux

Firefox fait sa mue sur Android pour regarder Chrome dans les yeux
À la Une

La très attendue mise à jour de Firefox pour Android, disponible depuis le 25 août, propose de nouveaux outils de personnalisation, et reste toujours le navigateur le plus respectueux de vos données personnelles. Mais la vraie révolution est dans le moteur de rendu. Désormais conçu par la fondation, il offre un chargement ultra rapide des pages Internet.

Les parts de marché de Firefox sur mobile, jusqu’ici faméliques, vont-elles enfin décoller ? La fondation Mozilla, éditrice du navigateur open source, espère en tout cas que sa dernière mise à jour va enfin mettre les sceptiques d’accord. Baptisée Firefox Daylight, et disponible depuis le 25 août, elle s’adresse à tous les terminaux disposant au moins d’une version 5 d’Android (Lollipop).

GeckoView, un moteur de rendu maison, qui va booster Firefox pour Android

Les points forts de Firefox, ergonomie, sûreté et protection optimale des données, sont toujours là. Mozilla propose également désormais une personnalisation plus avancée (par exemple placer la barre d’outil en haut ou en bas de l’interface), la prise en charge des thèmes clair et sombre, une protection renforcée contre le pistage en ligne, une navigation privée disponible dès l’écran d’accueil, et une refonte de l’expérience des extensions.

Mais le plus grand changement est dans le moteur de rendu. Cette mise à jour s’apparente ainsi à la révolution de la version Quantum de Firefox pour ordinateur de bureau (2017). Firefox Daylight tourne en effet grâce au moteur GeckoView, conçu et développé par Mozilla. C’est ce moteur qui est responsable, entre autre, de l’affichage des pages web. Et il est d’une rapidité bluffante.

De quoi convaincre les utilisateurs d’abandonner Chrome ?

« La précédente technologie limitait notre capacité à améliorer le navigateur et offrir de nouvelles fonctionnalités. Désormais, notre cycle de sortie est plus flexible et GeckoView accélère considérablement la navigation dans Firefox pour Android », pointe Mozilla.

Un vrai plus pour Firefox, et un gage de son indépendance technologique : « Aujourd’hui, tous les autres grands navigateurs Android sont basés sur le moteur de rendu de Google, Blink, et sont donc dépendants de ses décisions », comme le rappelait en 2019 Mozilla. GeckoView « assure notre indépendance et apporte plus de contrôle aux personnes utilisant Firefox ».

De quoi convaincre un maximum d’utilisateurs d’abandonner Chrome sur Android, pour se libérer de Google et de sa vampirisation de la vie privée ? On peut l’espérer.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.