La vente de l’activité américaine de TikTok suspendue par l’administration Biden

La vente de l’activité américaine de TikTok suspendue par l’administration Biden
Réglementaire

L’administration du nouveau président des Etats-Unis, Joe Biden, aurait récemment gelé le processus de vente des activités américaines de TikTok à Walmart et Oracle. Devant l’importance stratégique de cette transaction et la popularité du réseau social outre-Atlantique, le nouvel exécutif veut prendre le temps d’éplucher le deal sous toutes ses coutures.

Décidée par l’administration Trump pour des raisons de sécurité, et repoussée par l’administration Biden pour les mêmes raisons… La vente de l’activité américaine de TikTok parviendra-t-elle un jour à son terme ?

TikTok dans le viseur des Etats-Unis

Tout au long de son mandat, Donald Trump et ses équipes ont pris de nombreuses mesures pour restreindre l’activité de TikTok sur le territoire américain, comme l’interdiction aux soldats US d’utiliser le réseau social, pourtant très populaire aux Etats-Unis.

En cause : les doutes pesant sur la maison-mère de TikTok, ByteDance, soupçonnée de travailler pour le gouvernement chinois et d’être ainsi une menace pour la sécurité nationale.

Début 2020, l’administration Trump avait ainsi contraint ByteDance à vendre à un groupe américain l’activité de TikTok outre-Atlantique, sous peine d’interdiction pure et simple du réseau social. Des menaces prises très au sérieux, surtout quand on connait le sort réservé à Huawei.

L’administration Biden gèle la vente de TikTok à Walmart et Oracle

Rapidement, Oracle et Walmart ont été choisis pour racheter TikTok à ByteDance. Mais le processus de vente avance au ralenti depuis des mois, notamment à cause d’actions en justice menées pour contester, justement, les restrictions imposées à TikTok par l’administration Trump.

D’après une information du Wall Street Journal, en date du 10 février 2021, la nouvelle administration en place à la Maison Blanche, menée par le nouveau président Joe Biden, a finalement décidé de geler le processus de vente, le temps d’étudier en profondeur ses modalités.

Rappelons que la défiance envers la Chine, et en particulier envers les entreprises hi-tech chinoise, est l’un des rares points d’accord entre Joe Biden et Donald Trump. Ce qui laisse supposer que cette vente devrait bien, à terme, avoir lieu…

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.