L’armée américaine bannit TikTok des smartphones des soldats

L’armée américaine bannit TikTok des smartphones des soldats
Souveraineté numérique

Aux Etats-Unis, l’armée prend très au sérieux les menaces de cyber-espionnage via l’application chinoise TikTok : elle vient d’interdire la populaire application des smartphones de ses militaires.

Le réseau social TikTok ne cesse de gagner en popularité auprès des adolescents et des jeunes du monde entier, y compris aux Etats-Unis. Au point que l’application chinoise inquiète de plus en plus les responsables militaires du pays. TikTok avait pourtant été récemment utilisé pour promouvoir l’engagement dans l’armée.

Le Département de la Défense se méfie de TikTok

Mais c’était avant l’enquête menée par le gouvernement depuis décembre 2019 sur les risques de collusions entre TikTok et le gouvernement chinois. Certes, aucune faille de sécurité n’a été formellement trouvée, mais, comme avec Huawei, le gouvernement préfère observer un principe de précaution.

Dès le 16 décembre, Département de la Défense américain avait conseillé aux forces armées de désinstaller TikTok pour « prévenir le risque de dévoiler des informations personnelles  ».

Au cœur de cette tourmente, ByteDance, la société chinoise éditrice de TikTok, a tenté de se défendre de tout lien avec le gouvernement chinois. L’entreprise a précisé que les données relatives aux utilisateurs américains étaient stockée en Virginie, avec une sauvegarde à Singapour.

« Nous considérons TikTok comme une cyber-menace  », selon la porte-parole de l’armée américaine

Un contre-feu qui n’a pas convaincu, puisque la Lieutenant Colonel Robin Ochoa, porte-parole de l’armée américaine, vient d’annoncer, ce 2 janvier 2020, sur le site Military.com que TikTok était désormais interdite sur les smartphones professionnels fournis par l’armée à ses soldats. « Nous considérons TikTok comme une cyber-menace  », a même affirmé la militaire.

Pour autant, l’armée ne peut pas empêcher ses soldats d’utiliser l’application sur leurs smartphones personnels. Elle les a tout de même mis en garde, notamment en cas de réception de messages étranges ou non sollicités, afin d’éviter toute intrusion malveillante.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.