France : Yelloan, spécialiste du crédit à la consommation, élue « Fintech de l’année 2016 »

Feb 27, 2017
Vote on Hacker News

Yelloan est une jeune start-up qui propose des crédit à la consommation pour des personnes en CDD, en Intérim, auto-entrepreneurs, par un système de garantie participative : Finance Innovation vient de la récompenser du prix « Fintech de l’année 2016 »

Le Pôle de compétitivité Finance Innovation vient de décerner son titre de « Fintech de l’année 2016 » à Yelloan : cette start-up propose des offres de crédit à la consommation à ceux que les banques délaissent, salariés en CDD, autoentrepreneurs, intermittents, intérimaires – sa cible est donc clairement les jeunes actifs. Michel Diguet, l’un des trois cofondateurs de Yelloan explique : « On sait que 3/4 des jeunes débutent leur carrière professionnelle avec un CDD et que c’est à ce moment là de la vie que des projets, comme l’achat d’une première voiture, sont réalisés ».

Yelloan a été choisie par Finance Innovation parmi les 105 start-up qui avaient présenté un dossier de candidature : ce concours est ouvert aux fintechs françaises de moins de 100 salariés créées après 2008. Yelloan a gagné un chèque de 8 000 euros, un an d’adhésion à Finance Innovation et une mise en relation avec des partenaires. La start-up vient justement de finaliser un tour de table de 1,75 millions d’euros, qui assure la pérennité de ses projets de recherche et développement, et devrait lui permettre de mieux se faire connaître du grand public.

Un prêt garanti par la famille et les amis de l’emprunteur

Le principe du crédit proposé par Yelloan est simple : la start-up s’est associée à des banques proposant des crédits à la consommation, Monabanq (banque en ligne), Financo (filiale du Crédit Mutuel) et Sofinco (filiale du Crédit Agricole), et propose d’accorder des crédits à la consommation à partir d’une garantie participative, et non en étudiant le contrat de travail du client. L’emprunteur doit réunir une garantie égale à 5 % du montant emprunté en faisant appel à cinq de ses proches (familles ou amis) : cette somme est conservée par la banque pendant la durée du prêt, et reversée aux différentes personnes dès que l’emprunteur a fini de rembourser.

Cette garantie permet alors au client d’emprunter, quel que soit sa situation professionnelle : la banque estime que si cinq personnes font confiance et soutiennent l’emprunteur, elle peut lui faire confiance. « Plutôt qu’évaluer la solvabilité d’une personne sur la pérennité de son contrat de travail, nous proposons aux banques de l’évaluer en regardant sa communauté » explique Michel Diguet ; le chiffre de cinq personnes permet d’ailleurs d’aller au-delà du cercle familial le plus proche pour rassurer davantage la banque.

Une activité qui devrait exploser en 2017

Les prêts sont proposés aux mêmes taux que pour un emprunt « classique », avec un plafond à 15 000 euros. En 2016 moins de 1 000 prêts ont été accordé, pour un montant moyen de 8 000 euros, sur 3 à 5 ans ; Yelloan espère en effectuer 3 000 sur l’année 2017. La start-up a de nombreux projets en développement, et prévoit d’élargir son marché en s’ouvrant aux PME en 2017, et à l’international en 2018.