Reveal lève 50 millions de dollars pour sa plateforme SaaS, « réseau social » pour entreprises de la tech

Reveal lève 50 millions de dollars pour sa plateforme SaaS, « réseau social » pour entreprises de la tech
Financements

La start-up parisienne Reveal annonce une levée de fonds de 50 millions d’euros pour développer sa plateforme facilitant les partenariats B2B, via un système similaire à un réseau social SaaS pour les entreprises de la tech. La jeune pousse compte déjà 4 500 utilisateurs, et ambitionne d’en attirer 10 000.

Fondée en 2019 sous le nom de Sharework, la start-up parisienne Reveal a pris ce nom en 2020. Elle développe des solutions de gestion des partenariats B2B, via une plateforme SaaS d’un genre particulier.

Reveal veut créer un « réseau social » SaaS pour les entreprises de la tech

Elle a en effet pour objectif de permettre aux entreprises de la tech « de débloquer des revenus à partir de leur écosystème de partenaires« , explique Simon Bouchez, CEO de Reveal. « En travaillant ensemble, les entreprises peuvent étendre leur offre de services et augmenter leur proposition de valeur pour les utilisateurs », complète-t-il.

Le principe de la plateforme de Reveal est assez simple : les entreprises de la tech s’inscrivent, et peuvent nouer des liens avec d’autres sociétés au business proche. Si le contact se passe bien, les deux entreprises peuvent connecter leurs logiciels de gestion de la relation client, et ainsi identifier des opportunités commerciales communes.

4 500 entreprises convaincues, 50 millions de dollars levés

Reveal permet ainsi aux entreprises de se découvrir de possibles synergies, et ainsi nouer des partenariats plutôt que de se concurrencer. L’inscription est gratuite. Puis certaines fonctionnalités sont payantes. Le principe est séduisant, et il a déjà convaincu 4 500 entreprises, dont des ténors comme PayFit, Contentsquare, Qonto, Vonage, Qualtrics ou Quantum Metric.

Pour soutenir sa croissance, et atteindre son objectif de 10 000 entreprises inscrites, Reveal vient de réussir une levée de fonds de 50 millions de dollars (47,6 millions d’euros) en série A, menée par Insight Partners, Eight Roads, Chalfen Ventures et Dig Ventures. Les premiers investisseurs de la jeune pousse (Localglobe, Ventech et Kernel) ont également remis quelques billes dans l’affaire.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.