Nouvelle levée de fonds (5 millions d’euros) pour le spécialiste du recyclage Lemon Tri

Nouvelle levée de fonds (5 millions d’euros) pour le spécialiste du recyclage Lemon Tri
Financements

La jeune pousse Lemon Tri, spécialisée dans le recyclage à destination des entreprises, collectivités ou universités, vient d’annoncer la troisième levée de fonds, de 5 millions d’euros. Elle lui permettra de développer son offre sur le territoire français, via de nombreuses embauches et achats de matériel.

Dans un contexte de transition énergétique mondiale, le recyclage a, légitimement, le vent en poupe. Lemon Tri, une jeune pousse française spécialisée dans ce domaine vient ainsi d’annoncer une troisième levée de fonds.

Lemon Tri : 5 millions d’euros de levée de fonds pour recycler les déchets des organisations

D’un montant de 5 millions d’euros, ce tour de table a été mené auprès des investisseurs historiques de Lemon Tri (Phitrust, INCO et Abeille Impact Investing France), auxquels s’ajoutent la Banque des Territoires, MAIF Impact, Mirova, et Amundi Finance et Solidarité.

Fondée en 2011 à Pantin (Seine-Saint-Denis) par deux entrepreneurs, Augustin Jaclin et Emmanuel Bardin, Lemon Tri collecte les déchets des entreprises, collectivités et universités, via la fourniture de bacs à collecte et machines à tri.

Ces déchets sont ensuite retriés et conditionnés, pour recyclage ou réemploi. La start-up revendique 97 % des déchets reconvertis, grâce notamment à des indications particulièrement précise sur les déchets à trier. Lemon Tri facture d’ailleurs ses clients en fonction du poids de déchets, mais aussi de la qualité de leur tri.

Soutenir la croissance organique de la jeune pousse

Ce tour de table devrait permettre à Lemon Tri de créer un outil numérique de suivi des déchets, accessibles à ses clients. Il assurera aussi la création de deux nouvelles antennes en 2022, après celles de Pantin, Paris, Marseille, Lille et Saint-Etienne, et soutiendra ainsi la croissance organique de la jeune pousse.

« C’est une activité très capitalistique, qui nécessite l’achat de camions, d’entrepôts et de machines de tri et de conditionnement », explique ainsi Augustin Jaclin à nos collègues des Echos. Lemon Tri vise une croissance de 50 % en 2022, tout comme en 2021.

La levée de fonds devrait aussi permettre d’engager une cinquantaine de nouveaux collaborateurs, portant les effectifs à 150 personnes. La jeune pousse vise les 250 employés à horizon 2025.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.