La France et Singapour renforcent leur partenariat numérique

La France et Singapour renforcent leur partenariat numérique
Réglementaire

Singapour et la France ont annoncé la signature d’un partenariat bilatéral sur le numérique et les technologies vertes, en particulier sur les transports intelligents, les services financiers et les technologies médicales. La French Tech Singapour devrait tout particulièrement en bénéficier.

Ce lundi 14 mars 2022, la France et Singapour ont signé un accord bilatéral sur le numérique et les technologies vertes, comme l’annonce une déclaration ministérielle conjointe.

Un partenariat numérique-vert pour la France et Singapour

L’objectif avoué de ce partenariat est « de faciliter la collaboration entre les organisations privées et publiques qui exploitent les technologies numériques et vertes pour stimuler la compétitivité des deux économies de manière durable », via notamment un groupe de travail conjoint et un soutien financier aux organisations des deux pays pour co-développer des produits et services commerciaux.

Les champs d’application se veulent larges, et couvrent notamment les transports intelligents, les services financiers, les villes connectées, les technologies médicales, les technologies éducatives, la protection des données personnelles, la cybersécurité, l’IA ou les produits et services énergétiques à faible émission de carbone.

« Stimuler la compétitivité de nos entreprises »

« Nous allons stimuler la compétitivité de nos entreprises et industries et investir dans les technologies pour maintenir la France et Singapour parmi les pays les plus compétitifs et innovants », affirment les deux pays.

Ce partenariat numérique bénéficiera notamment aux 300 start-up françaises installées à Singapour, sous la bannière de la French Tech Singapour. La cité-État compte également 2 500 autres entreprises françaises, et 200 chercheurs françaises.

« La France et Singapour reconnaissent le rôle croissant des technologies numériques dans l’autonomisation des individus, la transformation des industries et l’amélioration de la compétitivité de nos économies. Dans le même temps, nous reconnaissons l’importance des technologies vertes pour permettre une croissance durable pour nos sociétés, nos entreprises et nos travailleurs », détaillent les deux pays.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.