France : le gouvernement veut rapprocher les start-up des grands groupes

France : le gouvernement veut rapprocher les start-up des grands groupes
Innovation

Ce 15 mars 2022, le gouvernement a transformé la « mission numérique des grands groupes », lancée en 2020, en « French Tech Corporate Community », qui visera notamment à rapprocher les start-up des grands groupes, pour « assurer l’avenir économique » de la France, selon les mots de Cédric O.

Lancée en août 2020 par le gouvernement, la « mission numérique des grands groupes » visait à aider les entreprises françaises à débuter ou accélérer leur transition numérique. Elle fédère désormais une communauté de 90 entreprises travaillant à plusieurs chantiers mêlant numérique, souveraineté et transition écologique.

French Tech Corporate Community, pour créer des synergies entre start-up et grands groupes

Ce 15 mars, les deux coordinateurs de la mission, Juliette de Maupeou (vice-présidente innovation et stratégie chez Capgemini Invent) et Nicolas Guérin (digital expérience officer chez Natixis) annoncent son changement de nom, et de stratégie.

La mission s’appellera désormais French Tech Corporate Community, et visera le renforcement de « la coopération entre grands groupes et start-up » pour réussir « la transformation numérique de l’économie française ».

La Mission French Tech, qui propose un accompagnement personnalisé aux jeunes pousses les plus prometteuses, et coordonnent les classements Next40 et FT120, intègre pour l’occasion le dispositif.

«L’innovation et la transformation ne concernent pas que les start-up»

Pour Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la transition numérique et des communications électroniques, le rapprochement des écosystèmes des start-up et des grands groupes est devenu « incontournable » pour « assurer l’avenir économique de notre pays ».

L’idée est bien d’inciter les entreprises de toutes tailles à collaborer, pour apporter de vraies valeurs ajoutées : «L’innovation et la transformation ne concernent pas que les start-up», souligne d’ailleurs Nicolas Guérin.

Le dispositif comprendra notamment une plateforme de coopération pour favoriser les prises de commandes de grandes entreprises auprès de start-up, pilotée par Bpi France, ainsi qu’un «prêt de mise à l’échelle», pour aider les start-up à passer de la phase de test (POC) à la mise en œuvre.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.