Smart city : lancement réussi pour l’application OnDijon

Smart city : lancement réussi pour l’application OnDijon
Innovation

Dijon Métropole entend devenir la première smart city de France, grâce à une stratégie s’appuyant sur un centre de contrôle unique et une centralisation des informations. Cette ambition a pris une forme plus concrète pour les habitants de la métropole, avec le lancement, fin octobre 2021, d’OnDijon, une application dédiée à la vie quotidienne dans la capitale bourguignonne.

Dijon Métropole continue d’avancer sur son projet de smart city. La métropole ambitionne de devenir la première ville connectée de France et, pour cela, a décidé de s’appuyer sur un poste de pilotage connecté, unique et centralisé, mis en service en 2019.

La smart city de Dijon Métropole fonctionne avec un centre de contrôle unique

Il regroupe toutes les informations traitées par les services municipaux, et centralise les données de l’ensemble des capteurs qui émaillent la métropole, soutenu par un consortium d’entreprises, interlocuteur unique de la métropole sur ces questions de connectivité.

Ce poste de contrôle est notamment relié à l’éclairage public, aux bornes d’accès au centre ville, à la vidéoprotection, à la géolocalisation des véhicules publics, ou aux bâtiments publics, aux informations en temps réel sur le trafic et la mobilité. « Le PC de Divia Mobilité, le réseau de transport en commun, est également présent sur place », détaille Denis Hameau, conseiller métropolitain en charge de la smart city et du projet OnDijon.

En lien constant avec les équipes municipales

« Ce travail mené sur les infrastructures nous permet de rentrer dans la smart city en temps réel avec un retour des équipements grâce aux capteurs installés », complète le conseiller.

Ce poste de contrôle est en lien constant avec les équipes municipales, prêtes à intervenir à tout moment pour répondre à une urgence ou une problématique. L’ensemble est également relié aux citoyens, via les données des services municipaux ou, de façon plus directe, via un portail de signalements, avec lesquels les habitants pouvaient communiquer par mail ou par téléphone.

OnDijon, l’application pour devenir « acteur » de son territoire

Mais une nouvelle étape a été franchie, ce 30 octobre 2021. Au terme d’un béta-test d’un mois, auprès de près de 200 citoyens de la métropole, Dijon Métropole a officiellement lancé l’application liée à son projet de smart city.

Baptisée OnDijon, elle reprend (et améliore) le portail de signalement. Elle invite les citoyens à devenir « acteurs de leur territoire » en notifiant tout dysfonctionnement dans l’espace public – tag sur le mur, véhicule accidenté, éclairage public défaillant, dépôt d’ordure sauvage, etc.

Chaque utilisateur peut envoyer une photo, une adresse ou une géolocalisation, et un descriptif du dommage. « Le signalement est traité selon son niveau d’urgence. Nous revenons ensuite vers la personne pour lui indiquer les suites qui ont été données et ainsi maintenir une boucle vertueuse de l’implication citoyenne. L’objectif est d’avoir des oreilles pour améliorer le service public et affiner le travail des équipes », expose Denis Hameau.

Ergonomique, intuitive et efficace

Pour le reste, l’application regroupe les informations et services que pourraient proposer le site Internet d’une mairie, mais avec une interface plus ergonomique et une accessibilité améliorée.

En quelques clics, le citoyen peut ainsi dénicher une information sur les horaires des équipements municipaux (bibliothèques, piscines, centres sociaux…), sur les déchets, la mobilité, l’eau, l’assainissement, ou la vie scolaire (menu des cantines, perturbations, grèves…). L’application permet également de prendre rendez-vous en un clic avec un service municipal, ou pour réaliser un titre d’identité.

Pilotée par Cap Gemini, l’application est intuitive et efficace, dans les standards de notre modernité. Les habitants de la métropole ne s’y sont pas trompé : en moins d’une semaine, l’application a déjà été téléchargée 1 500 fois. Une bonne performance pour un territoire de 260 000 habitants.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.