Les autorités américaines exigent que Broadcom cesse ses pratiques anti-concurrentielles

Les autorités américaines exigent que Broadcom cesse ses pratiques anti-concurrentielles
Réglementaire

La Commission fédérale du commerce (FTC), régulateur américain de la concurrence, vient de rappeler fermement à l’ordre Broadcom, convaincu de pratiques anti-concurrentielles dans le secteur des semi-conducteurs. Le fondeur forçait en effet ses clients à se fournir exclusivement chez lui, sous peine de ne plus disposer des derniers modèles de puces ou de suspendre son assistance pour les produits déjà achetés.

Déjà épinglé par la Commission Européenne pour ses pratiques anti-concurrentielles, le fondeur américain Broadcom est dans le viseur de la FTC pour le même motif. Le régulateur américain de la concurrence somme en effet Broadcom de mettre fin à tous les accords d’exclusivité qu’il a pu signer avec des opérateurs de télévision ou des fournisseurs d’accès à Internet.

Broadcom menace ses clients de mesures de rétorsion s’ils font jouer la concurrence

Trois types de semi-conducteurs sont concernés par cette plainte, tous nécessaires au déploiement de réseaux et de décodeurs TV, ADSL ou fibre optique. Selon la FTC, Broadcom a signé des contrats jugés « restrictifs » pour empêcher ses clients de se fournir auprès d’entreprises concurrentes.

Les contrats étaient sans ambiguïté : si le client de Broadcom lui faisait une infidélité, le fondeur menaçait d’interrompre la fourniture de ses propres puces, d’augmenter fortement leur prix ou de refuser toute assistance pour les produits achetés par le passé.

« Grâce à ses contrats et à ses tactiques coercitives, Broadcom a exclu ses rivaux d’une part substantielle des marchés de produits concernés et a nui à la concurrence sur ces marchés », précise la FTC.

La FTC exige que Broadcom mette un terme à ses pratiques anti-concurrentielles

L’ordonnance exige donc que Broadcom en finisse immédiatement avec ces pratiques anti-concurrentielles. Le fondeur doit notamment « cesser de conditionner l’accès à ces puces ou d’exiger des conditions d’approvisionnement favorables pour ces puces aux clients qui s’engagent à l’exclusivité ou à la fidélité pour la fourniture de puces connexes », détaille la FTC.

« L’ordonnance finale interdit à Broadcom de prendre des mesures de rétorsion à l’encontre des clients qui font des affaires avec les concurrents de Broadcom », conclue la FTC.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.