Donald Trump saisit la justice pour récupérer son compte Twitter

Donald Trump saisit la justice pour récupérer son compte Twitter
À la Une

Suite à l’attaque du Capitole par ses partisans, l’ancien président américain Donald Trump a vu son compte Twitter suspendu indéfiniment par le réseau social. Mais le milliardaire ne supporte pas de ne plus disposer de cette caisse de résonance pour ses idées et sa communication. Il vient de saisir la justice de Floride pour récupérer l’accès à son compte.

Ce 1er octobre 2021, l’ancien président américain Donald Trump a porté plainte devant un tribunal de Floride, où il réside. Il veut que la justice force Twitter à lui rendre son accès à son compte.

Le compte Twitter de Donald Trump suspendu « indéfiniment » après l’attaque du Capitole

Début janvier, le réseau social a en effet décidé de suspendre indéfiniment le compte @realDonaldTrump, suite à l’invasion du Capitole par les partisans de l’ancien président, après ses appels à la violence, notamment sur les réseaux sociaux.

Cette attaque avait fait cinq morts, dont un policier, puis avait indirectement provoqué le suicide de deux policiers dans les semaines qui avaient suivi, et avait donné une image désastreuse de la démocratie américaine.

Twitter, tout comme Facebook et YouTube, avait invoqué le « risque de nouvelles incitations à la violence » pour suspendre les comptes de Donald Trump. Mais l’ancien président estime qu’il s’agit d’un censure, qui viole la liberté d’expression, et que Twitter a été « contraint » par le Parlement américain à censurer son compte.

Donald Trump porte plainte au nom de la liberté d’expression

Dans sa plainte, Donald Trump affirme notamment que Twitter « exerce un degré de pouvoir et de contrôle sur le discours politique dans ce pays qui est immense, sans précédent et profondément dangereux pour le débat démocratique ouvert ».

Après son bannissement, Donald Trump a tenté de construire son propre réseau social, puis de rejoindre Parler, et enfin de créer son propre blog. L’ensemble n’a pas pris, et, face au peu d’attention reçue et les moqueries qui s’accumulaient, l’ancien président a fini par fermer ce blog.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.