Un nouveau format pour les applications Android va les rendre plus légères

Un nouveau format pour les applications Android va les rendre plus légères
Innovation

Google vient de modifier en profondeur la façon dont les applications sont installées sous Android. Le géant du net veut remplacer le format APK, qui impose l’installation de toutes les composantes d’une application, même celles inutiles sur smartphone, par un nouveau format, AAB, qui rendra les apps plus légères et plus rapides.

Avec le développement des applications Android sur d’autres environnement que les smartphones (tablettes, objets connectés…), les applications ont gagné en lourdeur et en complexité.

Le format APK produit des applications Android toujours plus lourdes, car multi-appareils

Une appli Android au format APK (« Android Application Package » un fichier d’installation compatible avec le système d’exploitation Android, comme .exe sous Windows) doit en effet embarquer les composants et les chartes graphiques de tous les types d’appareils capables de la supporter.

Résultat : des applications toujours plus lourdes, ce qui a tendance à les ralentir, et, surtout, « mange » toujours plus d’espace de stockage – problématique, pour les smartphones entrée de gamme. Mais Google a, semble-t-il, trouvé une parade à cette problématique.

Le format AAB, que Google va rendre obligatoire, permet de ne télécharger que les composants nécessaires

Le géant du net est en train d’imposer un changement de standard pour le format des applications disponibles sur Google Play. L’AAB (pour Android App Bundle) est un fichier plus souple, qui permet à l’utilisateur de ne télécharger que les composants dont il a besoin pour son type d’appareil.

L’AAB ouvre également la voie au téléchargement séquentiel, qui permet de n’installer que les premiers niveaux d’un jeu, par exemple, pour pouvoir commencer à jouer tout de suite. Au final, les applications seront plus légères et plus rapides. L’application Netflix sera par exemple 57 % plus légère en AAB qu’en APK, celle de LinkedIn 36 %.

Le format AAB existe depuis 2018, mais Google l’a rendu obligatoire pour les nouvelles applis du Google Play depuis début août 2021. Les anciennes applications basculeront progressivement vers le nouveau format.

Quid des magasins d’applis alternatifs ?

Cette nouvelle semble positive pour les utilisateurs, mais elle interroge sur l’avenir des magasins d’applications alternatifs, comme l’AppStore d’Amazon ou l’AppGalery de Huawei. Ces derniers ne permettent pas encore d’accueillir le format AAB.

Les développeurs vont-ils devoir développer leurs apps dans les deux formats ? Google va-t-il garder le contrôle sur l’AAB, ou le rendra-t-il aussi ouvert que l’APK ? Et surtout, surtout, Google résistera-t-il à la tentation de profiter, une fois encore, de sa position dominante pour couler les magasins alternatifs ? Réponse dans quelques mois…

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.