La Chine plonge ses mines de BitCoin dans le noir

La Chine plonge ses mines de BitCoin dans le noir
Réglementaire

Le gouvernement chinois, déterminé à limiter drastiquement l’utilisation des crypto-monnaies dans le pays, a franchi une nouvelle étape dans sa croisade : fin juin 2021, les autorités ont donné l’ordre de couper l’électricité des mines de BitCoin du Sichuan, pour les contraindre à la fermeture.

La Chine ne veut pas des crypto-monnaies. Le gouvernement l’a fait savoir, à de nombreuses reprises, et multiplie pour cela les lois et mesures de rétorsion. Mi-mai 2021, les autorités ont ainsi interdit aux institutions financières chinoises, notamment les banques et les entreprises de paiement, de vendre des services liés aux crypto-monnaies.

Vaste offensive contre les mines de BitCoin de Chine

Début juin 2021, les comptes Weibo, l’équivalent chinois de Twitter, de plusieurs personnalités influentes dans le monde des crypto-monnaies ont été fermés. Et, fin juin 2021, l’offensive s’est concentré sur les fermes de BitCoin chinoises.

Les autorités des régions du Xinjiang, de Mongolie Intérieure et du Yunnan ont notamment mené des opérations pour limiter ou interrompre l’activité de leurs mines de crypto-monnaies.

Le Sichuan coupe l’électricité des mines qui refusent de s’arrêter

Mais c’est bien le Sichuan, région du sud du pays, deuxième pôle de minage de Chine (grâce à son abondante électricité d’origine hydro-électrique), qui s’est montrée la plus déterminé.

Ainsi, le 18 juin 2021, la Commission régionale du développement et de la réforme du Sichuan et le département de l’Énergie du Sichuan ont signé une note conjointe, réclamant la fermeture de 26 mines de bitcoin locales dans un délai de 48 heures.

Puis les autorités ont collaboré avec les fournisseurs d’électricité de la région. Ces derniers ont analysé la consommation de leurs clients, et interrompu la fourniture à toute entité qui s’en servait pour miner des BitCoin.

Bilan carbone et crainte autour de la spéculation

Les autorités chinoises ont également communiqué sur les raisons de cette croisade anti-BitCoin. La principale est l’impact du minage de crypto-monnaies sur le bilan carbone du pays.

Mais la spéculation est un autre motif d’inquiétude : « Récemment, les prix des crypto-monnaies ont atteint des sommets avant de s’effondrer et les activités spéculatives autour des crypto-monnaies ont repris (…), perturbant le fonctionnement normal de l’économie  », a précisé le régulateur chinois.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.