Médias : l’Australie proche d’un accord historique avec Google et Facebook

Médias : l’Australie proche d’un accord historique avec Google et Facebook
Réglementaire

Le 15 février 2021, en Australie, le gouvernement a déclaré être « très près » d’un accord avec Google et Facebook, pour que les deux géants du net rémunèrent les médias australiens dont ils reprennent les contenus. Le résultat de ce contentieux est largement scruté à l’international.

Le gouvernement australien travaille actuellement à un «code de conduite contraignant», qui permettrait de réguler les relations entre les médias traditionnels et les géants du net, au premier chef Google et Facebook – qui captent respectivement 53% et 28% des revenus publicitaires en ligne en Australie.

Australie : vers une rémunération des médias traditionnels par Google et Facebook ?

Le projet de loi veut contraindre les géants du net à rémunérer les médias traditionnels, en grande difficulté financière, quand ils reprennent des contenus et des informations. Dans le détail, chaque média négocierait une somme avec Google et Facebook. Faute d’accord, un arbitre trancherait. Les plus grands groupes de presse australiens estiment que ces compensations devraient atteindre plusieurs centaines de milliers de dollars par an et par média.

Google et Facebook estiment de leur coté que le projet de loi, dans sa forme originelle, remettaient totalement en cause leur modèle d’entreprise et le fonctionnement même d’Internet, soutenus en cela par le gouvernement américain.

Google avait même menacé de suspendre l’activité de son moteur de recherche en Australie si le texte était adopté tel quel, et Facebook de cesser de reprendre la moindre information provenant d’un média australien.

L’Australie, Google et Facebook « très près d’accords commerciaux très importants »

Mais il semblerait que les positions se soient récemment rapprochées. Le secrétaire australien au Trésor, Josh Frydenberg, a ainsi déclaré ce 15 février 2021 que les discussions avec le directeur général de Facebook Mark Zuckerberg et le directeur général de Google Sundar Pichai « avaient fait de grands progrès pendant le week-end. Je crois que nous sommes très près d’accords commerciaux très importants ».

Josh Frydenberg estiment d’ailleurs que ces accords vont «transformer le paysage médiatique australien». L’issue de cette transaction est suivie dans le monde entier, dans un contexte où les médias traditionnels, déjà fragilisés par la numérisation, ont subi de plein fouet les effets de la pandémie mondiale, et cherchent un nouveau modèle économique.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.