Voici Flipper Zero, un Tamagoshi-dauphin pour… les hackers éthiques !

Voici Flipper Zero, un Tamagoshi-dauphin pour… les hackers éthiques !
Innovation

Un collectif de hackers éthiques russes vient de créer un outil léger et portable pour réaliser des tests d’intrusion. Mais les concepteurs ont eu l’excellente idée de l’encapsuler dans une petite boite bourrée d’électronique qui prend la forme d’un… Tamagoshi-dauphin. L’outil s’appelle Flipper Zero. Et non, ce n’est pas une plaisanterie, l’objet existe vraiment !

Décidément, les hackers sont de grands enfants. La dernière création farfelue émanant de cet univers ressemble ainsi vraiment à un Tamagoshi, avec un dauphin comme personnage principal. Même mini-écran à cristaux liquide aux graphismes approximatifs. Mêmes boutons colorés. Mêmes caractères japonais. Le nom lui même est cohérent, puisque l’appareil s’appelle Flipper Zero.

Flipper Zero : un « couteau suisse pour pentesteurs et geeks, dans un corps de Tamagotchi ! »

Sauf que cet outil n’est pas vraiment un jouet. Il est défini par ses créateurs, un collectifs de hackers russes, comme un « couteau suisse pour pentesteurs et geeks, le tout dans un corps de Tamagotchi ! ».

Flipper Zero permet en effet de pentester un appareil connecté, c’est à dire qu’il réalise des tests d’intrusion en série, pour vérifier la sécurité de l’appareil et de son infrastructure. Derrière l’aspect so 1980’s de cette petite boite blanche et orange se cache ainsi un outil équipé du BlueTooth, d’un émetteur-récepteur de 433/868 MHz, d’une antenne 125 kHz, d’un transmetteur infrarouge, d’un lecteur micro SD et d’un terminal NFC.

L’idée est venue à Alexander Kulagin, un des concepteurs de ce projet, quand il s’est retrouvé devoir, au débotté, tester des réseaux 4G sans avoir le matériel nécessaire. Il s’est dit que créer un outil léger, portable et robuste permettant de réaliser des tests d’intrusion était une excellente idée.

Rupture de stock chez les hackers éthiques !

Comme tous les outils de ce type, le risque de ce gentil dauphin est qu’il soit dévoyé pour des utilisations moins éthiques. L’équipe de Flipper Zero en est consciente, même si, nativement, le Tamagoshi ne pourra faire aucun mal.

«  Le firmware ne permet pas d’avoir accès à des pratiques interdites, comme le jamming ou les attaques par force brute. Flipper Zero devrait donc être complètement légal dans tous les pays. Cependant, comme le logiciel est en open source, vous pouvez installer d’autres fonctions, ou utiliser des firmwares développés par d’autres personnes. Dans ces cas-là, vous êtes les seuls responsables légaux », détaillent les créateurs de Flipper Zero.

Reste que l’idée a beaucoup plu dans la sphère du hacking éthique. Flipper Zero a ainsi lancé une campagne Kickstarter, et tous les modèles disponibles ont été vendus ! Mais la production a été relancée, et de nouveaux Flipper Zero seront prochainement disponibles…

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.