HackerOne lève 36,4 millions de dollars et poursuit son ascension

HackerOne lève 36,4 millions de dollars et poursuit son ascension
Financements

La start-up HackeOne, qui met en relation des entreprises et des experts en sécurité ou des hackers éthiques, a définitivement le vent en poupe. Forte d’un carnet de commande comprenant les plus grands groupes, elle vient d’annoncer une quatrième levée de fonds, cette fois de 36,4 millions de dollars.

Alibaba, Airbnb, Facebook, Google, Intel, Microsoft, le département américain de la Défense : la liste des clients de HackerOne est une preuve éclatante de l’expertise de la start-up, et de la confiance qu’elle a su inspirer.

Un catalogue de hackers éthiques, spécialistes du bug bounty

Son principe est simple : elle met en relation des entreprises (ou des services publics) avec des chercheurs en cybersécurité ou des hackers éthiques, afin d’identifier des failles de sécurité dans leurs infrastructures, programmes ou applications.

HackerOne rassemble une phénomène base de données de plusieurs centaines de milliers de spécialistes de la chasse au bug (« bug bounty »), dont des adolescents. L’un de ses stars est Santiago Lopez, un jeune hacker éthique de 19 ans, qui a déjà cumulé plus d’un million de dollars de récompense pour avoir débusqué pas moins de 1 670 bugs issus de fournisseurs variés, allant de Verizon à WordPress, en passant par Twitter.

HackerOne : 110 millions de dollars de levé depuis sa création

1 500 entreprises ont déjà fait appel aux services de HackerOne, plus ou moins régulièrement. La jeune pousse a récemment été chargé du crucial bug bounty sur les applications qui utiliseront la blockchain développée par Facebook pour sa future crypto-monnaie Libra.

Une telle réussite attire, logiquement, les investisseurs : ce lundi 9 septembre 2019, la start-up a annoncé une quatrième levée de fonds, d’un montant de 36,4 millions de dollars, portant son total à 110 millions de dollars levés depuis sa création. Parmi les 11 investisseurs, les deux plus importants sont les fonds Valor Equity Partners et Dragoneer Investment Group. 

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.