Conduite autonome : Waymo ironise sur la stratégie de Tesla

Conduite autonome : Waymo ironise sur la stratégie de Tesla
Innovation

Waymo, la filiale de Google dédiée à la conduite autonome, veut clairement marquer son territoire, notamment vis-à-vis de Tesla. Son CEO a récemment publiquement affirmé que l’approche très empirique de Tesla, qui veut progressivement transformer son Autopilot en en système de conduite autonome, était vouée à l’échec.

Les milliers de kilomètres d’avance pris par Waymo, filiale de Google dédiée à la conduite autonome, sont-ils monté à la tête de son CEO, John Krafcik ? Ou a-t-il jugé nécessaire de remettre à leur place les analystes qui tressent trop de louanges à l’Autopilot de Tesla ?

John Krafcik, CEO de Waymo, tacle à la gorge l’Autopilot de Tesla

Toujours est-il que le dirigeant de Waymo a jugé bon de rappeler que, pour lui, Tesla et Waymo ne boxait pas dans la même catégorie. Il distingue ainsi clairement l’Autopilot, qui n’est à ses yeux qu’un logiciel d’aide à la conduite, avec la «  technologie de conduite entièrement autonome  » développée par la filiale de Google.

« Il est faux de croire que vous pouvez développer une suite d’assistances jusqu’au jour où, par magie, elle se transforme en conduite autonome  », attaque, acide, John Krafcik.

La stratégie de Tesla consiste effectivement à doter ses voitures de série de capteurs et à proposer un soutien au pilotage, capable de prendre la main en cas de danger ou d’urgence. A l’inverse, l’intelligence artificielle de Waymo apprend en roulant seule au volant de voitures partenaires.

Bataille de capteurs

Avec Waymo Drive, la filiale de Google développe ainsi une technologie associant le hardware (la batterie de capteurs présents sur la voiture) et le software (une intelligence artificielle qui apprend constamment). Pour ce faire, Waymo utilise des capteurs utilisant le système LiDAR, qu’Elon Musk, CEO de Tesla, s’amuse à critiquer, avec sa verve habituelle – il le juge « moche et inutile ».

«  En termes de durabilité et de précision, nos capteurs opèrent à une échelle bien meilleure que celles que nous observons chez la concurrence » : sur ce terrain aussi, le commentaire de John Krafcik est celui du leader sûr de lui et de son avance. Le temps nous dira si cette prétention était pleinement justifiée ou pas… 

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.