Le compte de Donald Trump bloqué « indéfiniment » par Facebook

Le compte de Donald Trump bloqué « indéfiniment » par Facebook
Réglementaire

Dans la foulée de la violente invasion du Capitole, à Washington, par des partisans de Donald Trump contestant l’élection de Joe Biden à la présidence, Twitter et Facebook ont bloqué les comptes officiels de Donald Trump – ce dernier ayant en effet encouragé les émeutiers. Si le compte Twitter de l’actuel président est de nouveau actif, Facebook va maintenir le blocage au moins quinze jours.

Pour la première fois de leur histoire, les réseaux sociaux américains ont bloqué les comptes d’une personnalité politique occidentale de premier plan, en l’occurrence l’actuel président des Etats-Unis, Donald Trump, qui quittera ses fonctions le 20 janvier 2021.

Quand les réseaux sociaux empêchent (enfin) Donald Trump de propager des messages de haine

Cette décision inédite a été prise suite à l’assaut mené par des partisans de Donald Trump contre le Capitole, à Washington, où le Congrès et le Sénat étaient réunis pour valider l’élection de Joe Biden à la présidence des Etats-Unis. Cette flambée de violence a été perçue comme une attaque contre les fondements de la démocratie.

Facebook, Twitter et YouTube ont immédiatement supprimés une vidéo où Donald Trump appelait ses partisans à la violence. Puis les comptes Twitter, Facebook, Instagram et Snapchat de l’actuel président ont été bloqués, pour éviter qu’il ne mette de l’huile sur le feu dans cette ambiance insurrectionnelle.

Les blocages des comptes Facebook et Twitter de Donald Trump « étendus indéfiniment »

Au bout de 12 heures, le compte Twitter de Donald Trump est redevenu actif, mais trois tweets ont été supprimés, une première pour le réseau social. Facebook a fait preuve de davantage de fermeté encore, puisque Mark Zuckerbeg a annoncé que les blocages des comptes officiels de Donald Trump sur Facebook (32 millions d’abonnés) et Instagram (24 millions) allaient être « étendus indéfiniment ».

« Nous estimons qu’il y a tout simplement trop de risques à laisser le président continuer à utiliser notre service ces temps-ci », a pointé le CEO de Facebook, qui avait précisé précédemment que les comptes de Donald Trump resteraient inactifs pendant au moins quinze jours encore.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.