Quand la BBC relaye une lettre ouverte sur les reconfinements signée par des faux scientifiques…

Quand la BBC relaye une lettre ouverte sur les reconfinements signée par des faux scientifiques…
Événements

BBC News a relayé, début octobre 2020, une lettre ouverte s’opposant aux reconfinements partout dans le monde : elle aurait été signée par près de 160 000 personnes du grand public, plus de 11 000 praticiens médicaux et, surtout, près de 6 000 scientifiques du milieu médical et de la santé publique. Des chiffres impressionnants… sauf que le site collectant les signatures prend toutes les déclarations, y compris les plus fantaisistes, comme argent comptant. Résultat : dans les signataires, on retrouve plusieurs Dr Who, et même un certain Dr Baguette, docteur en… boulangerie.

L’affaire pourrait prêter à rire si elle n’était pas symptomatique des dérives d’un monde où la notion de vérité est de plus en plus floue. D’autant que trop de grands médias entretiennent ce flou à leur avantage plutôt que de le dissiper. Le tout numérique et la quasi-immédiateté dans le traitement de l’information ne font qu’ajouter à la confusion ambiante.

«Presque 6 000 experts » expliquent que le reconfinement « a un impact dévastateur sur la santé physique et mentale ainsi que sur la société »

Ainsi, c’est la prestigieuse BBC qui a, cette fois, relayé une information plus que douteuse. Dans le détail, la BBC News a présenté, le 9 octobre 2020, une lettre ouverte sous forme de pétition sur la pandémie de Covid-19, concernant les reconfinements. Le nombre de scientifiques signataires en faisait une information de choix, à l’heure où les mesures de reconfinement, au moins partiel, sont en cours de déploiement ou à l’étude un peu partout dans le monde.

Or, certains experts s’opposent à ces éventuels reconfinement. La BBC présentait ainsi le texte : « Presque 6 000 experts, y compris des dizaines venant du Royaume-Uni, expliquent que cette approche a un impact dévastateur sur la santé physique et mentale ainsi que sur la société ».

Une lettre ouverte sur les reconfinements couverte par la BBC

Cette lettre ouverte invite à renoncer à toute stratégie restrictive pour se concentrer sur l’immunité collective, en laissant les gens attraper le Covid-19. Une vision très critiquée par les autorités sanitaires mondiales, qui y voient une propagande dangereuse, avec des risques réels de saturation des services d’urgence aux conséquences potentiellement désastreuse.

Pour autant, si autant d’experts médicaux proposent cette solution, c’est qu’elle doit bien avoir des vertus… Sky News a voulu en avoir le cœur net, et s’est rendu sur le site de la pétition. Le texte de la lettre reste dans ce ton scientifique, puisqu’elle s’oure ainsi : « En tant qu’épidémiologistes des maladies infectieuses et scientifiques de la santé publique […] ». Concernant les signataires, ils sont, à ce moment-là, ainsi répartis : 5 623 scientifiques du milieu médical et de la santé publique ; 11 392 praticiens médicaux ; 157 149 personnes du grand public.

N’importe qui peut signer la pétition, sans aucune vérification de ses qualifications

Pourtant, il suffit de regarder 30 secondes le détail des signataires scientifiques pour se rendre compte que quelque chose cloche (ce que la BBC n’a, visiblement, pas fait). En effet, parmi les scientifiques, on retrouve, entre autre, plusieurs Dr Who, un Dr Bananas, un Dr Playstation et même un Dr Fakename !

Nos collègues de Numerama ont ainsi voulu vérifier le processus de validation des signatures. En cliquant sur le bouton Signez la déclaration, vous arrivez ainsi devant un formulaire. On vous y demande dans lesquels des trois groupes professionnels vous vous situez. Si vous choisissez un des deux premiers (« scientifique en médecine ou santé publique » ou « praticien médical »), le site vous demande de préciser votre fonction ou statut (doctorat, prof d’université, médecin généraliste…), et votre e-mail. Mais aucun document n’est exigé pour vérifier que vous dites vrai.

Le Dr Baguette de Pain prend position contre les reconfinements !

« Nous avons proposé le nom de Dr Baguette De Pain, situé à Paris, et titulaire d’un doctorat en boulangerie. Nous avons inscrit un email gmail quelconque (non-issu d’une université ou autre organisme professionnel), puis validé. Un simple mail nous a été envoyé pour valider l’adresse mail, nous l’avons confirmé. Dans les secondes qui ont suivi, notre Dr Baguette De Pain faisait partie des experts parmi les signatures », explique l’article de Numerama.

L’occasion de rappeler qu’en matière d’information, il faut toujours vérifier et croiser ses sources. Et aussi qu’avant de croire une information, il vaut mieux l’analyser un instant pour juger de sa véracité. Plus que jamais, la science du doute est une mesure de bonne santé morale !

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.