Sarbacane annonce une levée de fonds de 23 millions d’euros

Sarbacane annonce une levée de fonds de 23 millions d’euros
Financements

Le champion français de l’emailing, Sarbacane, vient de lever 23 millions d’euros, notamment auprès du fonds IDI. La jeune pousse entend poursuivre son développement, favorisé par la digitalisation accélérée des entreprises cette année.

L’année 2020 continue sous de bonnes augures pour la French Tech. Seule place forte européenne à avoir maintenu son niveau d’investissement dans ses start-up au premier semestre 2020 (là où le Royaume-Uni et, surtout, l’Allemagne ont connu un net décrochement), la France des jeunes pousses maintient son dynamisme.

Un contexte 2020 favorable pour Sarbacane, spécialiste de l’emailing

Dernière levée de fonds d’importance en date, celle du groupe Sarbacane. La start-up s’est spécialisée dans l’emailing, en proposant une solution automatisée et optimisée de contact client par email et SMS. Elle profite d’être positionnée sur un des rares secteurs vraiment porteur en cette période de pandémie, à savoir la digitalisation des entreprises. Le chiffre d’affaire de Sarbacane devrait donc atteindre 14 millions d’euros en 2020, après les 11 millions d’euros de 2019.

Le groupe compte ainsi 10 000 entreprises parmi ses clients, PME, grands groupes ou administrations. Parmi les utilisateurs de Sarbacane, citons l’Urssaf, le ministère de la Santé, la mairie de Lille, Christian Dior, Mondial Relay ou Warner Music. Elle est également présente dans le domaine de l’automobile.

23 millions d’euros pour doper la croissance interne et externe de la jeune pousse

Pour muscler son développement, Sarbacane vient d’annoncer une levée de fonds de 23 millions d’euros. Le principal investisseur de ce tour de table est la société de capital investissement IDI, avec 10 millions d’euros. Le fondateur de Sarbacane, Mathieu Tarnus, demeure actionnaire majoritaire.

Le groupe compte investir cet argent pour développer sa recherche et développement en interne, étendre l’activité du groupe à l’international, mais aussi assurer une croissance externe, comme avec le rachat, en avril 2020, de la start-up Datananas. Sarbacane veut ainsi devenir l’un des champions européens sur le marché des logiciels de contact client.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.