WeLink, créatrice de plateformes pour professions libérales, lève 1,5 millions d’euros

WeLink, créatrice de plateformes pour professions libérales, lève 1,5 millions d’euros
Financements

La jeune pousse WeLink, qui édite des plateformes de gestion à destination des professions libérales, vient d’annoncer une levée de fonds à hauteur de 1,5 millions d’euros. L’objectif est, dans un premier temps, d’étendre l’offre de plateformes proposées de 2 à 8 professions différentes. Puis de réaliser une levée de fonds de série A, à l’été 2020.

Comme son nom l’indique, la start-up WeLink entend relier des personnes. En l’occurrence des professionnels travaillant sous leur nom (professions libérales, indépendants, auto-entrepreneurs) et leurs clients potentiels,

WeLing développe des plateformes pour relier les professions libérales et leurs clients

Pour ce faire, la jeune pousse, créée en 2018 par Charles Passereau et Kevin Goncalves, développe des plateformes ad hoc, prenant en compte les spécificités de chaque profession, pour leur assurer une meilleure visibilité. Pour l’heure, WeLink propose deux plateformes, l’une pour les experts comptables, l’autre pour les artisans du bâtiment.

Mais WeLink, déjà présente dans 6 pays européens et forte d’un business model qui commence à faire ses preuves (les deux plateformes ont été de beaux succès), veut poursuivre son extension. A court terme, d’ici fin 2020, elle veut s’étendre au Canada et au Brésil, et mettre en ligne pas moins de 6 nouvelles plateformes.

Vers une levée de fonds de série A à l’été

Pour ce faire, la jeune pousse vient de réaliser une levée de fonds de 1,5 millions d’euros. Mais ce tour de table n’est, dans la stratégie de ses deux dirigeants, qu’une étape en vue d’une levée de fonds de série A, à l’été 2020, qui devrait permettre une vraie changement d’échelle pour WeLink.

« Ces levées de fonds vont permettre de développer des outils de visibilité et de vente dont les professions libérales et les indépendants ont besoin pour se transformer, comme la prise de rendez-vous, la consultation en ligne, le référencement global et le lead management… », détaille Charles Passereau, cofondateur et PDG de WeLink.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.