Alphabet dépasse les 1 000 milliards de capitalisation boursière

Alphabet dépasse les 1 000 milliards de capitalisation boursière
Innovation

Début d’année chargée en symboles du coté d’Alphabet, la maison-mère de Google. Peu de temps après avoir annoncé que ses deux fondateurs quittaient tout poste opérationnel et passaient la main à Sundar Pichai (désormais boss tout puissant de l’empire Google), Alphabet vient de passer le cap symbolique de 1 000 dollars de capitalisation boursière.

Malgré les scandales, les remises en cause de son modèle, les attaques sur la vie privée et la confidentialité, malgré les amendes salées et l’effondrement de son image de marque, Google continue de se porter, en Bourse, comme un charme.

Alphabet rejoint Apple et Microsoft dans le club des géants de la tech à plus de 1 000 milliards !

Alphabet, maison-mère de Google, vient ainsi de franchir une barre symbolique, celle des 1 000 milliards de capitalisation boursière. Le groupe rejoint ainsi les trois autres géants de la tech qui ont un jour dépassé ce montant. Le premier fut Amazon, en septembre 2018 – mais le groupe de Jeff Bezos est depuis rentré dans le rang : sa valorisation actuelle est de 931 milliards de dollars, un cran derrière Google.

Le second est le champion de la Bourse chez les géants du net, le roi incontesté de la rentabilité : Apple a passé cette barre en septembre 2018, et a continué de croître et embellir. La firme a la Pomme est aujourd’hui valorisée à 1 380 milliards de dollars. Microsoft, enfin, a rejoint le club en août 2019, et poussé par une croissance décuplée, culmine aujourd’hui à 1 270 milliards de dollars.

Virage stratégique

Alphabet rejoint ce club très fermé à l’heure où le groupe entame un virage stratégique : début décembre 2019, les deux fondateurs de Google, Larry Page et Sergey Brin, ont décidé de quitter la direction d’Alphabet et d’abandonner tout rôle opérationnel dans ‘entreprise.

Ce départ laisse les mains libre à Sundar Pichai, qui était depuis 2015 (et demeure) président de Google. L’homme a brillamment réussi à soutenir le cœur des revenus du groupe (la publicité en ligne), tout en l’ouvrant à de nouveaux territoires (le hardware et le cloud essentiellement), avec un franc succès.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.