LG attaque Hisense pour vol de brevet

LG attaque Hisense pour vol de brevet
À la Une

Mis à mal sur le marché des téléviseurs par une concurrence chinoise toujours plus agressive, LG vient de porter plainte, en Californie, contre le chinois Hisense pour avoir utilisé sans son autorisation quatre brevets du géant coréen.

LG est actuellement le numéro 2 mondial sur le marché mondial des téléviseurs. La firme sud-coréenne en contrôlait ainsi 16,5% au second semestre 2019, loin derrière les 31,5% de Samsung. Mais avec une confortable avance sur les 8,8% de Sony, et sur la meute des outsiders chinois, menée par TCL et Hisense, avec respectivement 6,3 et 6,2%.

Face à la concurrence chinoise, LG entend « protéger agressivement » ses brevets.

Surtout, ce second semestre a marqué un net recul dans les résultats de LG, avec des expéditions de téléviseur en recul de 700 000 unités par rapport au premier semestre 2019, et des bénéfices divisés par deux par rapport au second semestre 2018. Le troisième semestre 2019 a marqué une amélioration, mais reste en recul par rapport à 2018.

Face à cette situation provoquée par la montée en puissance de la concurrence chinoise, LG a décidé de se montrer plus ferme dans la défense de sa propriété intellectuelle et de désormais « protéger agressivement » ses brevets.

Hisense traîné en justice pour violation de quatre brevets de LG

Le groupe coréen a ainsi constaté que Hisense utilise des technologies brevetées par LG sans son accord, sur la majorité de ses modèles de téléviseurs commercialisés aux Etats-Unis. La firme a alors envoyé des avertissements et demandes de pourparlers à Hisense, sans réponse du constructeur chinois.

LG a donc décidé de porter plainte contre Hisense devant la juridiction de Californie, pour violation de quatre de ses brevets, concernant l’assemblage des LED sur les panneaux LCD, les technologies d’interface utilisateur, des dispositifs améliorant la netteté à l’écran, et le taux de transfert des données Wi-Fi sur les téléviseurs.

Le message a le mérite d’être clair : LG, champion incontesté de la technologie OLED, n’entend pas se faire marcher sur les pieds, ni sur ses plate-bandes de parts de marché.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.