Amazon n’a plus un octet de données sur des bases de données d’Oracle

Amazon n’a plus un octet de données sur des bases de données d’Oracle
Innovation

Le symbole est fort, et marque la montée de l’emprise d’Amazon sur les solutions de cloud : le géant de l’e-commerce a achevé la migration de l’ensemble de ses datas vers ses propres bases de données, coupant définitivement le lien avec les espaces de stockage d’Oracle.

Amazon domine de façon outrageuse les offres commerciales de cloud public, via sa filiale Amazon Web Service (AWS). Mais la maison-mère de ce géant du cloud conservait encore de nombreuses données hébergées sur des bases de données de son concurrent Oracle.

«  Nous passions trop de temps à gérer et à faire évoluer des milliers de bases de données Oracle »

Une petite bizarrerie, mais qui s’explique par l’historique des deux entreprises, et la position de pionnier d’Oracle dans la gestion cloud. Mais le géant de l’e-commerce a fini par se résoudre à procéder à l’une des migrations les plus importantes de l’histoire du numérique (75 pétaoctets, répartis sur 7 500 bases de données Oracle).

En faisant le bilan entre le temps perdu à court terme, et le temps gagné à moyen terme : “Au fil des ans, nous nous sommes rendu compte que nous passions trop de temps à gérer et à faire évoluer des milliers de bases de données Oracle existantes. Au lieu de se concentrer sur un travail différencié de grande valeur, nos administrateurs de bases de données (DBA) ont simplement passé beaucoup de temps à maintenir les lumières allumées pendant que les taux de transactions et la quantité totale de données stockées augmentaient”, détaille AWS dans un billet de blog. 

Un travail de titan des équipes d’Amazon

Ce travail de titan a été réalisé par plus d’une centaine d’équipes d’Amazon, regroupant toutes les filiales et les services du géant de l’e-commerce. L’ensemble de l’activité grand public du groupe (achats complexes, gestion des catalogues, exécution des commandes, comptabilité et les workload pour le streaming vidéo) est désormais gérée via des bases de données d’AWS.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.