Taxes douanières : Trump donne un répit aux produits hi-tech

Taxes douanières : Trump donne un répit aux produits hi-tech
Réglementaire

Apple, Sony, Intel ou Microsoft peuvent souffler : Donald Trump a finalement décider de décaler au 15 décembre 2019 la hausse des droits de douane sur les importations chinoises concernant smartphones, consoles, PC et écrans. Une trêve des confiseurs à la sauce Oncle Sam.

Un cadeau de Noël avant l’heure. L’administration Trump vient d’annoncer qu’elle allait assouplir, au moins temporairement, les barrières douanières imposées aux produits importés de Chine.

Ne pas pénaliser le Noël des petits et grands Américains

Un certain nombre de biens ont vu l’application de cette taxe retardée au 15 décembre 2019, selon une déclaration du Bureau du représentant américain au commerce. Les produits concernés sont « des smartphones, des ordinateurs portables, des consoles de jeux vidéo, certains jouets, des écrans d’ordinateur et certains articles de chaussures et vêtements ». Les autres produits seront, eux, lourdement taxé à partir du 1er septembre 2019, comme prévu.

La liste des biens concernés ne laissent peu d’ambiguïté sur les motivations de l’exécutif américain. Si le Bureau du représentant américain au commerce a évoqué des raisons « de santé, de sécurité, de sécurité nationale et autres » pour justifier ce décalage (on se demande bien en quoi une PS4 ou un iPhone aurait un impact sur la sécurité nationale…), Donald Trump a été plus honnête. Les USA veulent éviter « un impact sur les fêtes de fin d’année ».

« Nous ne sommes pas prêts de signer un accord »

Donald Trump ne veut pas pénaliser le Noël 2019 des petits (et grands) américains. Un volte-face étonnant pour un président toujours vindicatif sur ce sujet. On se rappelle qu’il avait invité Apple à produire ses iPhones sur le sol américain pour éviter ses droits de douane.

Il semblerait que l’origine de cette trêve soit dans des négociations téléphoniques entre l’ambassadeur américain Robert Lighthize et le vice-premier ministre chinois Liu He.

Mais, malgré ce report, pas question pour Trump de baisser la garde face à la Chine : « Nous ne sommes pas prêts de signer un accord. La Chine le souhaiterait, mais moi je ne suis pas prêt à faire quoi que ce soit pour le moment » a signifié le président américain.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.