Glovo lève 150 millions d’euros pour doper la livraison à la demande

Glovo lève 150 millions d’euros pour doper la livraison à la demande
Financements

La start-up barcelonaise Glovo vient d’annoncer une levée de fonds de 150 millions d’euros. La société s’est spécialisée dans les solutions de livraison à la demande clé en main, bien au-delà de la restauration. Cette somme devrait l’aider à améliorer sa plateforme et étendre son offre.

Fondée en 2015 à Barcelone par Oscar Pierre et Sacha Michaud, Glovo a clairement le vent en poupe. La jeune pousse affiche la meilleure croissance de l’année 2018 dans le secteur de la livraison, pour l’Amérique Latine et la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique), avec une ville nouvelle couverte tous les quatre jours.

Glovo, livraison à la demande pour tout type de produits

La start-up a développé une plateforme de livraison à la demande. Si, fort logiquement la restauration puis les supermarchés furent les secteurs pionniers de Glovo (et le cœur de son business actuellement), la start-up veut conquérir d’autres marchés, comme les pressings, les commerces d’alcool, les pharmacies, les fleuristes, les épiceries de quartier…

Glovo emploie déjà environ un millier de personnes dans le monde, et ambitionne d’embaucher environ 300 nouveaux ingénieurs. Le but est de muscler encore la plateforme, pour offrir au client une expérience encore plus intelligente, et réduire le temps d’attente des livreurs entre deux courses.

« Investir dans les talents »

Pour atteindre ces ambitions, Glovo vient de réaliser sa seconde levée de fonds. La première lui avait permis de récupérer 135 millions d’euros, notamment avec Seaya Ventures, Cathay Innovation et Rakuten Capital. La deuxième a donc été annoncée le 30 avril 2019. La jeune pousse vient de lever 150 millions d’euros, dans un tour de table mené par le spécialiste international du capital-risque Lakestar, aux cotés d’Idinvest Partners, et de Korelya Capital.

« Glovo poursuit sa croissance rapide avec ce tour de table, qui nous autorise de nouvelles grandes ambitions. Notre priorité reste d’investir dans les talents : notre équipe a toujours été notre plus grande force dans tous nos récents succès. Aujourd’hui, nous avons besoin d’une plus grande équipe d’ingénieurs pour répondre au plus juste à la demande de nos consommateurs en termes d’expérience », a commenté Oscar Pierre, co-fondateur et CEO de Glovo.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.