Tesla Model 3 européenne : une expérience électrique bluffante

Tesla Model 3 européenne : une expérience électrique bluffante
FRENCH POSTS

 

Deux ans après sa présentation officielle, la Model 3 de Tesla est enfin disponible en Europe. Cette petite berline demeure onéreuse, mais elle propose à peu près tout ce qu’on peut demander à une voiture, électrique ou non. Elle prouve que la mobilité électrique n’est pas un pis-aller, mais peut proposer une expérience de conduite et de confort proprement inédite.

Tesla continue de poser les briques de son futur empire électrique. L’entreprise a d’abord commercialisé la Model S et la Model X, deux voitures haut de gamme, vendus très cher, positionnées sur le secteur des voitures de sport ou de grand standing – et offrant des autonomies inédites.

Tesla : de la réussite des voitures de luxe à une berline plus abordable

Deux franches réussites industrielles, proposant d’excellentes sensations de conduite, débordant d’électronique et d’IA, prélude à la conduite autonome via l’Autopilote. Et deux réussites économiques : en juillet 2018, sur le segment petites et moyennes berlines de luxe aux États-Unis, la Tesla Model S dominait largement les ventes, avec 16 000 unités écoulées pour une part de marché de 23%. Plaçant Tesla en tête des constructeurs sur ce segment, avec un seul modèle, devant BMW et Mercedes, avec pourtant quatre modèles chacun !

Mais la Model 3 représentait un défi d’une autre nature pour le constructeur américain. Proposer une petite berline, à prix plus abordable, et augmenter fortement sa production. Rentrer enfin dans une logique industrielle, pour vérifier la viabilité de son modèle économique.

La Model 3 débarque enfin en Europe, dans sa version sportive

Aujourd’hui, la Model 3 est enfin disponible en Europe, du moins sa version la plus sportive, la Dual Motors, à un prix oscillant (tout de même) entre 53 500 euros et 70 000 euros en fonction des options. L’objectif, à terme, est de proposer un véhicule électrique de haute qualité à moins moins de 35 000 euros. Puis d’enchaîner sur le très attendu SUV électrique Model Y.

Notre collègue Julien Cadot, de Numerama, grand spécialiste de ma mobilité électrique, a eu la chance de pouvoir conduire cette Model 3 Dual Motors du marché européen. Et sa conclusion est sans appel : il s’agit de sa meilleure expérience de conduite, tout modèle et toute motorisation (y compris thermique) compris !

Model 3 : « un plaisir de conduite à chaque fois renouvelé »

Au volant, le puissance et les capacités d’accélération de la Model 3 offrent en effet des sensations inimitables : « À la moindre pression sur la pédale, en mode Sport, on sent que les moteurs sont prêts à s’enclencher et à proposer cette accélération bluffante qui scotche au siège et procure un plaisir de conduite à chaque fois renouvelé. Même pas besoin de conduire en-dehors des limites de la loi : la sensation procurée par le 0 à 80 km/h sur les routes françaises est inimitable » expose avec enthousiasme le journaliste.

Le confort à bord est optimal, pas de vibrations, des sièges moelleux, donnant une sensation de fluidité, comme si la voiture glissait plutôt qu’elle ne roulait. Tout en gardant sa nervosité. Julien Cadot est conquis : « on a l’impression, qui peut être étrange pour qui a l’habitude de juger différents modèles d’une gamme par rapport à leur prix, que la Model 3 est plus agréable qu’une Model S. Plus petite, moins large, moins longue, moins électronique (le coffre s’ouvre à la main, les poignées ne surgissent pas etc.). Plus humaine, en somme, mais toujours aussi confortable » détaille notre collègue.

Une voiture confortable, élégante, avec une excellente autonomie

Autre point positif : Tesla a purement et simplement supprimé le tableau de bord. Remplacé par un écran tactile sur la droite du volant, robuste, intuitif et répondant parfaitement – comparable à une tablette haut de gamme. Il embarque aussi les réglages du véhicule, le GPS ou l’accès à la musique. Cela permet à Tesla remonter le volant, et d’améliorer encore le confort et l’expérience de conduite.

Ce tableau de bord épuré participe au coté minimaliste de l’intérieur, complété par des finissions impeccables. L’autonomie de la Model 3 reste dans les excellents standards de Tesla : avec 500 km, difficile de prétendre qu’elle ne tient pas la comparaison avec un modèle thermique. D’autant que le réseau de chargeur et, surtout, de Super Chargeur de Tesla, assure de longs voyages dont les pauses ne dépassent pas celle de son équivalent thermique.

De quoi regarder les voitures thermiques de haut

En réalité, cette Model 3 est une réponse, point par point, à toutes les critiques répétées en boucle sur les véhicules électriques depuis des années : bonne autonomie, confort, conduite sportive et réactive, style, sens du détail… Le prix reste élevé. Mais cette voiture est la preuve que la mobilité électrique, sur le créneau des voitures individuelles, a déjà atteint, technologiquement, son but.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.