Propagande russe : Tumblr supprime à son tour 84 comptes

Propagande russe : Tumblr supprime à son tour 84 comptes
Souveraineté numérique

propagande-russe-tumblr-supprime-comptes

Les remous de l’ingérence russe dans la campagne présidentielle américaine de 2016 se poursuivent : après Twitter, Tumblr a annoncé avoir supprimé plusieurs comptes liés à la Russie.

L’Internet Research Agency est un organisme jugé proche du Kremlin et chargé de communication (ou de propagande, suivant le point de vue…) sur les réseaux sociaux. Il est au cœur du scandale de l’ingérence russe dans la campagne présidentielle américaine de 2016, où les faux comptes et faux profils liés à la Russie ont joué un rôle jugé décisif par certains observateurs dans la victoire de Donald Trump.

Des « campagnes étatiques de propagande et de désinformation »

Si une enquête fédérale sur ce brûlant sujet est en cours, les réseaux sociaux ont décidé de réagir. Facebook l’a fait maladroitement, et semble encore empêtré pour longtemps dans la mélasse de cette campagne maudite. Twitter a su prendre des décisions radicales : en plusieurs vagues, l’oiseau bleu a supprimé près de 4 000 comptes. Google a également supprimé une chaîne YouTube et plusieurs vidéos manifestement liées à la Russie.

Tumblr était resté jusqu’ici silencieux sur ce sujet, mais, fin mars 2018, la plateforme de microblogging a annoncé avoir supprimé 84 comptes, durant l’automne 2017, pour avoir mené des « campagnes étatiques de propagande et de désinformation » durant l’élection présidentielle.

Treize arrestations de citoyens russes

« À ce que l’on sache, les comptes n’ont diffusé que de la désinformation aux États-Unis et n’ont posté que du contenu organique. Nous n’avons trouvé aucun indice selon lequel ils auraient acheté de l’espace publicitaire », a déclaré la plateforme dans un long billet. Les responsables de Tumblr ajoutent que la transmission de ces informations à la justice américaine a conduit à l’arrestation de treize ressortissants russes travaillant pour l’Internet Research Agency.

La plateforme fait amende honorable, et promet une vigilance accrue pour que, juré, promis, rien de tout cela ne se reproduise : « Nous allons surveiller Tumblr pour repérer des signes de campagnes étatiques de désinformation » a annoncé l’entreprise.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.