Elon Musk : 20 millions de dollars, une présidence perdue pour… un tweet

Oct 5, 2018
Vote on Hacker News

musk-20-millions-dollars-tweet

Le feuilleton des poursuites menées par la SEC, gendarme américain de la bourse, contre Elon Musk, pour un tweet annonçant la sortie de Tesla des marchés boursiers, a pris fin. L’entrepreneur a négocié un accord à 20 millions de dollars, et perd la présidence de Tesla.

La tempête judiciaire n’a finalement pas emporté Elon Musk, mais elle le laisse clairement groggy. Le patron de Tesla était poursuivi par la Securities and Exchange Commission (SEC), régulateur américain de la bourse, pour avoir publié un tweet annonçant que son entreprise allait sortir de la bourse.

Il perd la présidence de Tesla et doit verser 20 millions de $

Une information démentit quelques jours plus tard, mais qui avait fait grimper l’action Tesla sur les marchés financiers. Inacceptable pour le gendarme des marchés financiers, qui réclamait qu’Elon Musk soit interdit de diriger toute entreprise cotée en bourse – donc Tesla.

Au final, les deux parties ont trouvé un accord : Elon Musk va verser 20 millions de dollars à la SEC, il perd la présidence de Tesla, mais reste aux commandes opérationnelles et garde sa place au conseil d’administration.

Contrôler la communication de Musk, vraiment ?

Parallèlement, Tesla a annoncé des mesures visant à restreindre la place démesurée et dangereuse qu’a pris son CEO dans la communication du groupe. L’entreprise va nommer deux directeurs indépendants à son conseil d’administration, établir un comité de direction indépendant et contrôler la communication d’Elon Musk.

Vus les effets désastreux, à tout point de vue, des tweets à l’emporte-pièce de l’ex-président de Tesla ces derniers mois, ce contrôle semble une décision plus que sage. Reste à savoir si Elon Musk sera se retenir.

Elément de réponse : au lendemain de la décision de la SEC, le fondateur de Tesla retournait sur Twitter. Son message est court : « Naughty by Nature » (« Je suis un mauvais garçon par nature »), suivi d’un smiley clin d’oeil. Rien de nouveau sous le soleil ? Il semblerait.