Gaming : Square Enix vend ses filiales nord-américaines à Embracer

Gaming : Square Enix vend ses filiales nord-américaines à Embracer
Innovation

Le studio japonais Square Enix a décidé de revendre ses filiales américaines et canadiennes (Eidos Interactive, Square Enix Montreal et Crystal Dynamics) au groupe suédois Embracer, pour 300 millions de dollars.

Créateur des licences phares du RPG Final Fantasy, Dragon Quest ou Kingdom Hearts, le studio de jeux vidéos japonais Square Enix a décidé de se délester de ses filiales canadiennes et américaines, afin de se concentrer sur ses studios japonais et européens.

Embracer met la main sur trois studios de premier plan

C’est donc le mastodonte suédois Embracer qui met la main sur Eidos Interactive (Deus Ex), Square Enix Montreal (spécialisée dans les jeux mobile dérivés de gros titres consoles) et Crystal Dynamics (Legacy of Kain, Tomb Raider), pour 300 millions de dollars, quelques semaines après le médiatique rachat d’Activision Blizzard par Microsoft.

Embracer est la maison-mère de 10 filiales, notamment THQ Nordic, Koch Media (Saints Row), Gearbox (Half-Life, Duke Nukem) et Asmodee (jeux de société). Le groupe possède 120 studios de développement dans 40 pays, et emploie 12 500 personnes. Il récupère pour l’occasion plusieurs licences de premier plan, comme Deus Ex ou Tomb Raider. De quoi conforter sa position de place-forte de l’industrie gaming.

Avec les 300 millions d’Embracer, Square Enix veut se concentrer sur ses licences et investir dans la blockchain ou le cloud

Du coté de Square Enix, cette vente va permettre au studio de se concentrer sur ses propres licences, mais aussi se diversifier. « L’opération aidera l’entreprise à s’adapter aux changements en cours dans l’industrie, en établissant une allocation des ressources plus efficiente, ce qui augmentera la valeur de l’entreprise en accélérant sa croissance de son cœur de métier », précise le groupe japonais dans un communiqué.

Square Enix veut également se servir de cette manne pour investir dans de nouvelles activités, liées notamment à la blockchain, au cloud ou à l’IA, qui permettront d’optimiser ses jeux, mais aussi, sans doute, d’améliorer sa rentabilité, via des NFT par exemple.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.