France Identité Numérique officiellement mis en œuvre

France Identité Numérique officiellement mis en œuvre
Réglementaire

Le gouvernement français a publié le décret encadrant le déploiement de France Identité Numérique, son bien nommé service d’identité numérique, qui permettra aux utilisateurs de faire vérifier leur identité directement grâce à une application, sans avoir à présenter leurs papiers. Elle nécessitera de disposer des nouvelles cartes d’identité numérique, lancées en 2021.

Sur l’identité numérique, le gouvernement français a subi un échec cuisant avec Alicem. Ce projet voulait s’appuyer sur la reconnaissance faciale pour vérifier l’identité des nouveaux utilisateurs. Un choix fortement critiqué, tant par la CNIL que par les associations de défense des droits et des citoyens.

France Identité Numérique lie une application aux nouvelles cartes d’identité numérique

Son successeur, France Identité Numérique, acte d’ailleurs l’enterrement sans fleur ni couronnes d’Alicem. Fin avril 2022, le gouvernement a publié le décret précisant les modalités de déploiement du nouveau service. Une bêta de l’application a d’ailleurs été lancée dans le courant du mois de mai 2022.

France Identité Numérique s’appuie sur un principe technique beaucoup plus simple. Il s’agit en effet d’une application mobile directement liée aux nouvelles cartes d’identité numérique, lancées mi-2021, et qui ont commencé à être remises aux citoyens demandant le renouvellement de leur carte.

Dans le détail, ces cartes d’identité numérique disposent d’une puce électronique permettant de stocker certaines données d’identité du porteur. L’application France Identité Numérique est capable de lire cette puce. En validant le lien entre les deux grâce à un code PIN sécurisé délivré par les autorités, le processus permet de vérifier directement l’identité du porteur grâce à l’application, sans avoir à présenter ses papiers.

Démarches administratives et autres cas d’usage

Cette technologie permettra donc à l’utilisateur de réaliser des démarches administratives et de « s’authentifier en ligne avec la même sécurité que la carte d’identité papier dans le monde réel ». France Identité Numérique permettra aussi « l’apport de preuves de majorité sans être obligé(e) de donner ses autres attributs d’identité » ou « la gestion de procurations pour le retrait d’un colis dans un point relais ».

Le service a reçu l’aval de la CNIL, le 9 décembre 2021 : « La Commission accueille très favorablement ce projet, dont elle note qu’il est l’aboutissement d’échanges nourris avec le ministère et qu’il permet le développement d’une identité numérique régalienne de niveau élevé et respectueux de la vie privée des usagers ».

France Identité Numérique sera donc déployée progressivement, au fur et à mesure que les citoyens disposeront de cartes d’identité numérique.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.