Deezer va entrer en Bourse, via une fusion avec le SPAC I2PO

Deezer va entrer en Bourse, via une fusion avec le SPAC I2PO
Financements

Après OVHcloud et Believe récemment, la French Tech peut se féliciter d’une nouvelle introduction en Bourse, avec Deezer : la plateforme de streaming musical vient d’annoncer sa fusion avec le SPAC I2PO, une société fondée par Iris Knobloch, François-Henri Pinault et Matthieu Pigasse. Un SPAC est une société cotée en Bourse sans actif, visant simplement la fusion avec une start-up. Cette introduction valorise Deezer à plus d’un milliards d’euros.

Deezer, le champion français du streaming musical, veut continuer à se battre avec ses concurrents, les mastodontes Spotify et Apple Music. Pour ce faire, cette pépite de la French Tech a décidé, comme OVH Cloud ou Believe récemment, de s’introduire en Bourse, en utilisant une méthode peu courante en Europe, mais très populaire aux Etats-Unis : la fusion avec un SPAC.

Deezer fusionne avec le SPAC I2PO pour s’introduire en Bourse

Un SPAC (pour Special Purpose Acquisition Companies) est une entreprise introduite en Bourse sans avoir d’actif. Son unique objectif est une future fusion-acquisition avec une entreprise non cotée, le plus souvent une start-up. De nombreux SPAC ont ainsi été fondés outre-Atlantique, sans d’ailleurs toujours trouver de start-up avec qui fusionné.

C’est avec l’un des rares SPAC d’Europe que Deezer vient donc de fusionner. Il s’agit du SPAC I2PO, fondé par Iris Knobloch, François-Henri Pinault et Matthieu Pigasse, introduit en Bourse en juillet 2021 pour 275 millions d’euros. Les avantages de cette méthode est qu’elle évite le long processus d’introduction, ainsi que l’incertitude sur la valorisation finale.

425 millions d’euros d’argent frais pour Deezer, et une valorisation totale estimée à 1,07 milliard d’euros

Cette fusion va permettre à Deezer de récupérer jusqu’à 425 millions d’euros – les 275 millions du SPAC I2PO et jusqu’à 150 millions d’euros grâce à un placement privé d’actions souscrit par ses actionnaires existants (Access Industries, UMG, Warner Music, Orange, Kingdom Holdings, Eurazeo et Xavier Niel) et d’autres investisseurs (Groupe Artémis, Bpifrance et Media Participations).

Les actions existantes de Deezer étant valorisées dans l’opération à plus de 600 millions d’euros, la valorisation totale de la plateforme de streaming est estimé à 1,07 milliards d’euros. L’opération pourrait être validée d’ici juillet 2022.

Cette introduction en Bourse et les fonds levés vont soutenir la croissance de Deezer, qui revendique aujourd’hui 9,6 millions d’abonnés et un chiffre d’affaire 2021 de 400 millions d’euros, que la société ambitionne de faire passer à 1 milliard d’euros en 2025.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.