Affaire Black Widow : Disney aurait versé 40 millions de dollars à Scarlett Johansson

Affaire Black Widow : Disney aurait versé 40 millions de dollars à Scarlett Johansson
Culture et droits d'auteur

La décision de Disney de diffuser Black Widow sur Disney+ en même temps que sa sortie en salle, sans demander l’avis de Scarlett Johansson, héroïne et coproductrice du film, a provoqué une attaque en justice de cette dernière, estimant que cette décision lui portait préjudice. Les deux parties ont fini par s’entendre, en échange d’un montant estimé à 40 millions de dollars.

En juillet 2021, Scarlett Johansson avait attaqué Disney en justice, estimant que la diffusion sur Disney + du film Black Widow, dont elle est héroïne, en même temps que sa sortie en salle, lui portait préjudice.

La diffusion de Black Widow sur Disney+ a réduit la rémunération de Scarlett Johansson lié aux entrées en salle du film

A l’origine, le film devait sortir uniquement au cinéma. Mais, voulant booster les abonnements à sa plateforme de SVOD, Disney avait décidé de le proposer également sur Disney+, dans certains pays (pas en France, la législation sur la chronologie des médias empêchant une telle diffusion).

Mais cette décision représente un manque à gagner pour l’actrice, dont une partie du salaire était lié aux entrées en salles du film, lors d’une sortie cinéma exclusive. Or, la diffusion simultanée sur une plateforme de SVOD a forcément réduit ces entrées, et donc les gains de Scarlett Johansson.

Utilisation abusive de son image pour de la publicité

La comédienne pointait également un second préjudice. Disney+ a largement utilisé le film pour sa communication, et gagner de nouveaux abonnés. Scarlett Johansson estime donc que Disney s’est servi de son image pour faire de la publicité pour sa plateforme de SVOD, ce qui mérite compensation.

Finalement, les deux parties sont parvenues à un accord sans passer devant le juge, comme souvent dans ce genre de cas. Le montant de la transaction financière n’a pas été révélé, mais le site Deadline, souvent bien informé, l’estime à 40 millions de dollars.

« Je suis très content que nous ayons pu arriver à un accord commun avec Scarlett Johansson. Nous apprécions sa contribution à l’Univers Cinématographique Marvel et avons hâte de travailler avec elle dans de nombreux autres projets à venir, notamment dans Tower of Terror », a ainsi déclaré, positif, Alan Bergman, exécutif en charge des contenus Disney Studios.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.