AMD prêt à mettre 30 milliards de dollars sur la table pour acheter Xilinx

AMD prêt à mettre 30 milliards de dollars sur la table pour acheter Xilinx
Financements

Le fondeur américain AMD envisagerait d’acquérir Xilinx, un fabricant de processeurs spécialisé dans le calcul adaptatif, pour 30 milliards de dollars. Un moyen de se mettre au niveau d’Intel sur les secteurs-clés de la 5G et des technologies liées à l’IA, notamment la voiture autonome.

Le secteur des fabricants de processeurs poursuit son processus de concentration autour d’une poignée de géants intégrés. Du coté des CPU, les américains Intel et AMD ne cessent de renforcer leur hégémonies. L’année dernière, Intel avait acquis le britannique Omnitek, fabricant d’une puce programmable pour le traitement visuel ; en 2015, il avait déjà mis la main sur Altera, un autre fabricant de puce, pour 17 milliards de dollars.

Pour rester au niveau d’Intel, AMD veut mettre la main sur Xilinx

Pour rester au niveau, AMD s’apprête lui aussi à faire sauter la banque. Selon une information du Wall Street Journal, le fondeur envisagerait d’acquérir l’américain Xilinx. Créé en 1984, ce dernier est surtout connu pour avoir inventé le concept de FPGA (Field Programmable Gate Arrays, ou « réseaux logiques programmables »), largement utilisé dans l’industrie micro-électronique.

Xilinx est désormais un des spécialistes de l’accélération de calcul adaptative (ACAP), utilisant du matériel et des logiciels qui changent dynamiquement en fonction des charges de travail, au sein de data centers. Samsung utilise notamment la plateforme ACAP Versal de Xilinx pour déployer ses services 5G, en particulier dans l’optimisation des performances de traitement du signal.

Un fondeur dynamique et rentable

Subaru utilise également la technologie de Xilinx, en particulier sa puce Zynq, pour alimenter son nouveau système d’assistance du conducteur, prélude au développement d’un logiciel de conduite autonome.

Xikinx est une entreprise à la fois dynamique et rentable. Portée notamment par la croissance de ces centres de données, le fondeur affiche un chiffre d’affaire sur l’exercice 2020 de 3,16 milliards de dollars, pour un bénéfice de 853 millions de dollars.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.