Neuvième génération de consoles : le duel Xbox Series X / PS5 annoncé pour Noël

Neuvième génération de consoles : le duel Xbox Series X / PS5 annoncé pour Noël
Innovation

Sony et Microsoft ont récemment levé le voile sur leurs consoles de neuvième génération, la PS5 et la Xbox Series X. L’une et l’autre disposeront aussi d’une version light, sans lecteur de disque et destinée au cloud gaming. Les deux machines, très attendues, seront commercialisés mi-novembre, pile à temps pour les fêtes de Noël. Etat des forces en présence.

Qui remportera le premier duel de la neuvième génération de console ? Etant entendu que Nintendo reste sur son modèle économique de jeux essentiellement familiaux et ne proposera pas dans l’immédiat de nouvelle machine, la bataille annoncé devait opposer, une fois encore, Sony et Microsoft.

Microsoft et Sony voient double, avec et sans lecteur BluRay

Les deux firmes font monter la pression depuis plusieurs mois, voire plusieurs années. Mais, en cette fin d’été, elles ont fini par dévoiler leurs cartes et présenter officiellement leurs nouvelles consoles, qui seront lancées pour Noël 2020. Ou plutôt leur nouveau duo de console. Les deux firmes sont partis sur une stratégie similaire : proposer une seconde machine, moins chère et sans lecteur physique.

Microsoft a même radicalisé ce choix. Le 10 novembre 2020, la firme de Bill Gates commercialisera la très attendue Xbox Series X, un monstre de puissance, au prix de départ de 499 euros, ainsi que la Xbox Series S, moins puissante, plus compacte et dédiées aux jeux téléchargés et sur le cloud, à 299 euros.

Sony, de son coté, sortira le 18 novembre la PlayStation 5, dans deux versions : une avec un lecteur BluRay, au même tarif de base de 499 euros, et une Digital Edition sans lecteur, à 399 euros. Mais avec la même taille et la même configuration que sa grande sœur. Deux stratégies différentes donc : Sony propose du digital haut de gamme, quand Microsoft vise un tarif plus agressif avec de fortes concessions sur la configuration.

La Xbox Series X domine la PS5 en terme de puissance brute

Reste qu’en terme de puissance, c’est bien la Xbox Serie X qui remporte le matche des fiches techniques. Son processeur monte ainsi à 3,8 GHz, contre 3,5 GHz pour la PS5 ; son processeur graphique culmine à 12 teraflops, contre 10,3 pour la PS5 ; elle annonce 1 To de stockage, contre 825 Go pour la PS5. En terme de RAM, les deux machines sont équivalentes, avec 16 Go.

La PS5 Digital Edition offre donc la même configuration que sa grande sœur avec lecteur de BluRay. En revanche, la Xbox Series S a moins de puissance sous le capot : processeur cadencé à 3,6 GHz, 10 Go de RAM, 512 Go de stockage et, surtout, surtout, un processeur graphique bridé à 4 téraflops, interdisant de fait la 4K.

Des différences négligeables par rapport au saut de génération ?

Autre franche différence entre les deux machines : le design. Les nouvelles Xbox restent d’une sobriété à toute épreuve, tour rectangulaire, noire pour la Series X, blanche pour la Series S. En revanche, les deux PS5 tranchent, avec un look futuriste plein de courbes, en blanc et noir.

Mais ces différences semblent relativement négligeables par rapport au gain technologique offert par le changement de génération. Les graphismes devraient faire un bon en avant, notamment dans le photo-réalisme, le tout avec un confort et une réactivité considérablement améliorés. Par ailleurs, les disques durs de toutes ces machines seront tous des SSD, offrant un temps de chargement nettement amélioré.

De nombreuses baffes graphiques sont à attendre, en espérant que les éditeurs rivalisent d’imagination pour proposer des contenus et des gameplay à la hauteur des machines.


Catalogue de jeux : au cœur de la matrice du duel Sony / Microsoft

Mais, comme souvent dans ce genre de duel, ce sera le catalogue de jeu qui fera pencher la balance d’un coté ou de l’autre. Les deux firmes se connaissent parfaitement, et les deux consoles devraient globalement proposer des expériences proches.

Chaque concurrent va avancer ses propres pions. Microsoft semble miser sur le moyen terme, sur son Game Pass et sur une compatibilité maximale. La firme n’a annoncé qu’une seule exclusivité majeure pour sa nouvelle Xbox, le très attendu Halo Infinite. Mais Microsoft offre une rétrocompatibilité jusqu’à la Xbox One, une compatibilité des manettes de génération précédente et vient, cerise sur le gâteau, de racheter, le 21 septembre 2020, le studio Bestheda (Fallout, Wolfstein, Dishonored, Dooem, Elder Scrolls…), dont tous les titres passent chez Xbox !

Sony a visé moins large en terme de rétrocompatibilité. Seuls les jeux PS4 tourneront sur la PS5, et l’achat d’une nouvelle manette sera obligatoire (les manettes PS4 ne fonctionneront qu’avec les jeux PS4…). En revanche, la PS5 va sortir avec de très jolies exclusivités, Spider-Man: Miles Morales, Gran Turismo 7, Horizon Forbidden West et surtout, Final Fantasy XVI, qui pourrait à lui seul décider les fans (nombreux) de la série. Sony a également annoncé que le nouveau God of War, attendu pour 2021, serait une exclusivité PS5.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.