Le gouvernement US force le propriétaire chinois de Grindr à revendre l’app

Le gouvernement US force le propriétaire chinois de Grindr à revendre l’app
Souveraineté numérique

Kunlun Tech, la société chinoise qui avait acquis l’application de rencontres Grindr en 2016, va la revendre à un groupe d’investisseurs américains. Une vente que le gouvernement américain a imposée, pour des raisons de protection des données et de « sécurité nationale ».

Une application de rencontres gay peut-elle devenir un enjeu de sécurité nationale aux Etats-Unis ? Si elle est d’origine américaine mais sous pavillon chinois, de tout évidence, oui. En 2016, le groupe chinois Kunlun Tech avait acquis Grindr, application de rencontre numéro 1 de la communauté homosexuelle.

Grindr traite des données sensibles de citoyens américains, mais a un propriétaire chinois

Mais il semblerait que des ingénieurs chinois aient eu accès à certaines données de l’appli – dont le siège social est pourtant toujours en Californie. Grindr collecte des informations sur l’orientation sexuelle, le statut sérologique de ses membres, ainsi que des messages privés ou des photos.

Le gouvernement américain craint que le gouvernement chinois ne mettent la main sur certaines de ces données détenues par Grindr. D’autant que plusieurs appartiennent à des personnalités publiques ou des membres de l’administration.

Grindr est d’ailleurs déjà connue pour être une véritable passoire à données, épinglée en 2018 pour avoir partagé le statut sérologique de ses membres avec des régies publicitaires, ou mis en cause, début 2020, par une agence gouvernementale norvégienne pour son irrespect complet du RGPD.

Un « accord de sécurité nationale » avec le gouvernement pour forcer la revente de Grindr

Dès lors, le comité sur l’investissement étranger aux États-Unis (CFIUS), dépendant du gouvernement, a contraint Kunlun Tech à signer, en 2019, un « accord de sécurité nationale ». L’entrepris a alors accepté de vendre Grindr avant juin 2020, et de garder ses données sur le sol américain.

Cette vente est en cours de finalisation. Kunlun Tech va céder Grindr à San Vicente Acquisition, un groupe d’investisseurs et d’entrepreneurs de la tech, pour 608 millions de dollars. En tout, le groupe chinois avait déboursé 152 millions de dollars pour s’offrir Grindr, qui est devenue rentable en 2019.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.