Uber Eats va quitter l’Inde : un pari gagnant ?

Uber Eats va quitter l’Inde : un pari gagnant ?
Financements

Uber vient d’annoncer la cession de l’intégralité des actifs de sa filiale Uber Eats en Inde à son concurrent Zomato. La cession prenant la forme d’un échange d’actions, Uber devient, de fait, actionnaire de Zomato. Tout en restant déterminé à développer son offre de VTC sur le territoire indien.

Uber Eats était un des géants de la livraison de repas en Inde, largement implanté sur le territoire : lancé en 2017, il était présent dans 41 villes, avec un partenariat avec 26 000 restaurants et 65 000 livreurs. Il faisait face à une concurrence acharnée de plusieurs autres spécialistes de la livraison, notamment deux opérateurs locaux, Zomato et Swiggy.

Uber Eats cédé à Zomato, contre 10% des actions du groupe indien

La direction d’Uber a donc décidé de jeter l’éponge, et de céder l’ensemble de l’activité locale d’Uber Etats à Zomato. Depuis le 21 janvier 2020, en Inde, les clients, restaurants partenaires et livreurs sont redirigés vers l’application du groupe indien. Pour autant, Uber ne quitte pas vraiment le territoire indien sur le front de la livraison de nourriture.

En effet, la vente s’est faite par un échange d’actions : elle donne à Uber une participation de 9,99% dans l’entreprise (juste en dessous des 10% donnant des droits supplémentaires sur le conseil d’administration). Pas de quoi avoir un rôle opérationnel, mais suffisamment pour récupérer une mise largement gonflée si Zomato devient bien, comme il en a l’ambition, un mastodonte du secteur. L’opération est estimée à environ 300 millions de dollars.

« L’Inde reste un marché exceptionnellement important pour Uber »

Uber n’entend d’ailleurs pas arrêter ses investissements en Inde, mais le service de VTC va les recentrer sur son cœur d’activité. Dara Khosrowshahi, PDG d’Uber, ne s’y est d’ailleurs pas trompé, lui qui a déclaré, en marge de la cession : “L’Inde reste un marché exceptionnellement important pour Uber et nous continuerons à investir dans le développement de notre activité locale de transport, qui est déjà clairement le leader de la catégorie”.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.