Microsoft teste (avec succès) la semaine de 4 jours au Japon

Microsoft teste (avec succès) la semaine de 4 jours au Japon
Innovation

Réduire le temps de travail pour augmenter la productivité des salariés : l’idée n’est pas neuve, mais elle semble gagner en popularité. Microsoft vient en tout cas de tester la semaine de 4 jours, sans diminution de salaire, pour l’ensemble de ses employés japonais. Avec des résultats probants : les salariés sont à la fois plus productifs et plus heureux.

Microsoft, autrefois l’image même de la marque accrochée à son monopole et aux pratiques managériales dures, est-il en train de devenir un champion de l’open source, de l’environnement et du progrès social ?

Vendredi chômé pendant le mois d’août pour Microsoft Japon

C’est en tout cas ce que pourrait montrer une expérience testée au Japon, durant un mois, et racontée par le Guardian, citée par nos collègues de Numerama. Baptisé Life Choise Challenge, cette expérience a proposé, durant tout le mois d’août 2019, aux 2 300 salariés de Microsoft au Japon de travailler quatre jours par semaine, et de disposer d’un week-end de trois jours, sans baisse de salaire.

Et les résultats sont plus que probants : l’entreprise a été globalement 40% plus productive en travaillant 4 jours qu’en 5 jours ! Tout en améliorant le bien-être des salariés : 92% des employés affirment avoir préféré cette répartition du temps de travail.

«  Travailler moins, mieux se reposer, et apprendre »

L’objectif de cette expérience était de «  travailler moins, mieux se reposer, et apprendre. Je veux que mes employés réfléchissent et tentent de comprendre comment ils pourraient faire les mêmes résultats en travaillant 20 % de temps en moins », expose le CEO, Takuya Hirano.

Ce n’est pas la première expérience de ce type qui montre qu’en réduisant le temps de travail, la productivité et le bien-être des employés augmente. Pour autant, si plusieurs entreprises ont mis en place des semaines plus légères pendant un temps limité, aucune n’a encore généralisé cette politique. Microsoft sera-t-il, là aussi, à la pointe de l’innovation ?

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.