IPv6 : la Biélorussie le rend obligatoire pour les FAI

IPv6 : la Biélorussie le rend obligatoire pour les FAI
Réglementaire

Première mondiale : la Biélorussie vient d’annoncer qu’à compter du 1er janvier 2020, le protocole IPv6, qui doit remplacer au niveau mondial l’IPv4 presque saturé, serait obligatoire pour les Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI) du pays. De quoi donner un coup de fouet à ce protocole, dont le déploiement est particulièrement lent.

Le protocole IPv4 est presque arrivé à saturation, au bout des 4,3 milliards d’adresses Internet 32 bits qu’il était capable de générer. Anticipant cet état de fait, le protocole IPv6 a été mis en place, et validé comme norme Internet en 2017. Proposant des adresses en 128 bits, il doit progressivement remplacer son prédécesseur.

IPv6 : le successeur de l’IPv4 se déploie à la vitesse d’un escargot

Son déploiement a été laissé à la discrétion des FAI, en partenariat avec les fournisseurs de périphériques grand public et professionnel, et il se fait plutôt lentement. Aujourd’hui, l’adoption de l’IPv6 est toujours sous la barre des 30% au niveau mondial.

Certains militent pour un renforcement des obligations législatives pour imposer un développement plus rapide. Et la Biélorussie est devenu le premier pays du monde à oeuvrer dans ce sens.

La Biélorussie pourrait inspirer la France

A partir du 1er janvier 2020, en Biélorussie, tous les FAI locaux seront en effet obligé de prendre en charge le protocole IPv6 sur leur réseau et de fournir une adresse IPv6 à tous leurs clients. Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a signé, le 18 septembre 2019, un décret allant dans ce sens.

La Biélorussie est à la traîne dans le déploiement de la norme IPv6, puisqu’elle n’atteint que 15% des adresses et échanges. L’exécutif entend renverser la vapeur, et devenir un exemple mondial. En attendant des lois équivalentes, au niveau européen ou français, qui pourraient muscler l’adoption de cette norme dans l’Hexagone.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.