Intelligence Artificielle : Samsung investit massivement dans le traitement neuronal

Intelligence Artificielle : Samsung investit massivement dans le traitement neuronal
Innovation

Samsung vient d’annoncer un plan d’investissement de grande ampleur, visant à améliorer ses NPU, les puces spécialisées dans le traitement neuronal. Le géant coréen veut ainsi se positionner en acteur incontournable de l’intelligence artificielle (IA) et des réseaux neuronaux.

En matière d’IA, Samsung entend tout miser sur le traitement neuronal, et en particulier sur ses puces NPU. Optimisées pour les algorithmes dédiés au deep learning, ces puces ont fait une fracassante entrée en duo avec le SoC Exynos 9820 sur la dernière gamme de smartphone Galaxy S10 de la marque.

Rester leader des NPU dédiés au traitement neuronal

Mais le smartphone ne représentait qu’une application possible de cette technologie, sans doute la plus médiatique, mais peut-être pas la plus stratégique sur le long terme. Samsung souhaite en effet appliquer ce NPU à son activité de data-centers et d’IoT.

Pour ce faire, le géant coréen vient d’annoncer un vaste plan d’investissement visant à améliorer les capacités de ces puces dans le traitement neuronal, pour rester le leader des NPU d’ici 2030. Samsung envisage pour cela de multiplier par dix ses effectifs dédiés à cette technologie, pour les porter à 2 000 salariés à horizon 2030.

Samsung ambitionne de mettre au point des processeurs neuromorphiques

« Grâce à notre technologie différenciée, à nos partenariats avec des instituts internationaux et au recrutement des meilleurs spécialistes, nous sommes déterminés à faire passer nos futures capacités de traitement de l’intelligence artificielle à un niveau supérieur » a ainsi déclaré Inyup Kang, le président de System LSI Business, la division dédiée au développement de puces logiques au sein de Samsung.

Le géant coréen envisage même de mettre au point des processeurs neuromorphiques – des puces ayant une puissance de traitement équivalente à celle du cerveau humain et pouvant imiter nos neurones et synapses pour faire de la reconnaissance visuelle. Les investissements pour atteindre une telle perfection sont estimés à 100 milliards d’euros par Samsung, assorti de l’embauche de 15 000 salariés.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.