Paint a finalement été sauvé par Microsoft !

Paint a finalement été sauvé par Microsoft !
À la Une

Sa mise à la retraite avait ému tout le net. Paint, le logiciel de dessin à la souris, disponible sur toutes les versions de Windows depuis 30 ans, devait laisser sa place à Paint 3D sur les prochaines versions de Windows 10. Déclenchant une vague de messages de soutien, surfant sur la nostalgie. Mais, surprise : Microsoft offre un peu de rab à Paint. Un effet de cette campagne pleine d’amour ?

Aucun lien de cause à effet n’a été prouvé. Mais la coïncidence est troublante. Microsoft vient d’annoncer que Paint, qu’il avait pourtant mis au rebut, le jugeant obsolète, resterait sur les prochaines versions de Windows 10. S’il est un logiciel attaché à l’histoire du système d’exploitation de Microsoft, c’est bien celui-là.

Paint est moche, mais Paint fait partie de l’histoire de l’informatique et du net

Présent sur toutes les versions de Windows depuis 30 ans, il n’a pas évolué. Du dessin à la souris, ou pixel par pixel. Un rendu grossier mais caractéristique. Une esthétique vraiment « moche », mais si délicieusement nostalgique.

En soit, plus personne n’utilise Paint. Le retirer des pré-installations de Windows (tout en le laissant disponible au téléchargement), pour laisser la place à son successeur Paint 3D, n’avait rien d’illogique. Mais à cette annonce, le petit monde du net s’est enflammé. Les dessins réalisés sous Paint ont à nouveau fleuri sur les réseaux sociaux. Car entre les dessins volontairement ratés, de nombreux mèmes ou la mode fugace des oeuvres réalisées pixel par pixel, le logiciel fait partie de l’histoire d’Internet.

Pourquoi sauver le soldat Paint ?

Et, surprise, un tweet de Brandon LeBlanc, responsable programmation de Microsoft, vient de nous informer que Paint resterait un outil disponible nativement sur Windows 10. Sans expliquer pourquoi. Car, malgré cette vague de nostalgie, ce logiciel n’a plus aucune utilité. Les jeunes générations découvrent la retouche ou le dessin numérique par des applications autrement plus ergonomiques et mieux pensées.

Alors pourquoi ? Peut-être juste pour garder un souvenir, une trace, d’années révolues. Comme un vieil ours en peluche miteux que l’on ne peut pas jeter.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.