Alsid, champion français de la cybersécurité, lève 13 millions d’euros

Alsid, champion français de la cybersécurité, lève 13 millions d’euros
Financements

Levée de fond record dans la cybersécurité made in France : Alsid, la start-up fondée par deux anciens de l’ANSSI, vient de réaliser un tour de table de 13 millions d’euros. Objectif : développer dans le monde entier sa solution de protection en continu de l’annuaire des identifiants d’une entreprise.

Alsid a été fondée en 2016 par deux anciens agents de l’Etat. Emmanuel Gras et Luc Delsalle étaient employés par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), chargé de la cyberdéfense de l’Etat et des entreprises critiques. Ils y ont acquis une solide compétence dans les vulnérabilités des systèmes informatiques, et les moyens de les protéger.

Alsid sécurise des clients de poids (Orange, Vinci, Lagardère…)

Ils ont ainsi développé des solutions pour protéger en continu l’annuaire des identifiants, des mots de passe et des droits associés à chaque salarié. Cet élément-clé de la cybersécurité d’une entreprise peut en effet provoquer des dommages conséquents s’il est compromis.

Et, en la matière, Alsid a, de toute évidence, convaincu de l’efficacité de ses solutions. Son portefeuille compte une vingtaine de clients d’importance mondiale, dont Orange, Vinci Energie ou Lagardère. Le chiffre d’affaire de la start-up se compte déjà en millions.

Une levée de fonds 100% française menée par Idinvest

Mais ce succès doit être validé par un déploiement rapide et massif à l’étranger, notamment en Asie, et un renforcement des solutions technologiques développées par la jeune pousse. « Nous voulons accroître notre avance », revendique ainsi Emmanuel Gras.

Pour ce faire, Alsid vient de boucler un tour de table de 13 millions d’euros, qui fait suite à une levée de fonds d’amorçage de 1,5 millions. Les investisseurs sont eux-aussi 100% français : Axeleo et 360 Capital, présents depuis le début, renforcent leur position, mais c’est le fonds Idinvest qui a mené le tour de table.

Alsid a déjà ouvert un bureau à Hong-Kong, et va raffermir son réseau de distribution en Asie. Son but est de proposer une alternative crédible aux systèmes américains et chinois qui dominent, sur place, la cybersécurité d’entreprise.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.