Simundia lève 2 millions d’euros pour simplifier le coaching

Simundia lève 2 millions d’euros pour simplifier le coaching
Financements

Le fonds de Xavier Niel, Kima Venture, vient de mener une levée de fonds d’importance à destination d’une jeune start-up française, Simundia. Cette dernière propose des solutions de coaching aux entreprises, plus personnalisées, plus simples et moins onéreuses, et ce pour tous les salariés.

Le coaching en entreprise est un secteur porteur, mais qui reste encore très traditionnel dans ses processus. Fondée en 2017, incubée à Station F, la start-up francilienne Simundia applique les dernières technologies numériques pour créer des solutions de coaching à la fois plus efficaces et moins chères pour les entreprises.

Simudia propose du coaching en soft skills à tous les salariés

Elle veut aussi démocratiser le coaching en soft skills, trop souvent limités aux cadres dirigeants ou aux chefs d’équipe, alors que tous les salariés d’une entreprise pourraient en avoir besoin. Surtout dans un contexte où les entreprises mutent et se transforment à grande vitesse.

Pour ne pas rater ce train, Simundia propose des services de formation clés en main. La jeune pousse s’appuie sur un algorithme maison, qui permet de déterminer quel est le bon coach pour chaque salarié. La start-up a également développé des outils pour hiérarchiser l’importante littérature sur le coaching et le développement personnel, en fonction des besoins de l’entreprise ou du salarié concerné.

Visioconférence et contenu personnalisé

Plus concrètement, Simundia reçoit une demande, la plus précise possible, d’une entreprise, sur les salariés concernés et les besoins en soft skills. Chaque salarié, en fonction de son expérience, reçoit alors du contenu. Puis, il est mis en relation avec un coach attitré, et dispose en tout de 3 heures de travail en visioconférence avec ce dernier, ponctuées par des exercices. Ce programme 100% digital est, au final, aussi efficace qu’une cession de coaching traditionnelle, pour un coût dix fois moins élevé !

Simundia compte aujourd’hui une trentaine de clients, dont des grands groupes comme Sanofi ou GAN, et veut multiplier ce chiffre par cinq en an. Cette indéniable réussite a attiré des investisseurs avisés. Un tour de table de 2 millions d’euros vient d’être mené par Kima Ventures, le fonds de Xavier Niel, aux cotés du fonds américain FJ Labs et de business angels. L’un des objectifs de cette levée de fonds est d’améliorer les outils et algorithmes utilisées par la jeune pousse, pour l’aider à grandir encore.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.