Les plateformes numériques, enjeu de transformation des entreprises

Les plateformes numériques, enjeu de transformation des entreprises
Innovation

Dans un environnement toujours plus complexe, les entreprises font face à de nouveaux défis qui posent la question de leur propre modèle organisationnel. Une révolution permise et facilitée par les plateformes numériques, ces solutions ouvertes et flexibles qui bouleversent la manière d’entreprendre et de conquérir de nouvelles parts de marché.

Internet des objets (IoT), réseaux, Cloud, Big Data… : la révolution digitale transforme en profondeur les entreprises, que ce soit dans leur manière d’entreprendre, de produire, de communiquer ou d’interagir avec leurs clients. Les dirigeants ne s’y trompent pas, eux qui sont plus de neuf sur dix (93%) à estimer que le numérique va bouleverser leur activité à très court terme. Mais, pour tirer profit de ces nouvelles opportunités de croissance et gérer ces flux de plus en plus nombreux, encore faut-il se doter d’un écosystème cohérent. Les plateformes numériques, ouvertes, agiles et évolutives, s’imposent comme la réponse indispensable à ces nouveaux besoins.

Plateforme numérique : définitions et atouts

Incontournable pour optimiser les relations de l’entreprise avec ses fournisseurs, collaborateurs et clients, la plateforme numérique est, en quelque sorte, le « trait d’union » entre les données et l’ensemble de ces acteurs. Il s’agit d’une zone d’échange dématérialisée, qui repose – c’est fondamental – sur un modèle ouvert, permettant de créer de la valeur au-delà de l’entreprise elle-même. En d’autres termes, plus d’intervenants agissent sur la plateforme, plus l’écosystème se développe et ouvre de nouvelles possibilités.

Voilà pour la théorie. En pratique, l’adoption d’une plateforme numérique nécessite de définir un nouveau mode opérationnel. Il faut encourager un véritable changement culturel dans l’entreprise, dont l’organisation, les silos et les politiques doivent être intégralement repensés. Enfin, le succès de l’implémentation d’une nouvelle plateforme est inextricablement lié à son adoption pleine et entière par ses utilisateurs ; la data, seule, ne crée en effet aucune valeur : c’est l’humain, et les interactions entre humains, qui permettent de transcender les anciens modes organisationnels et de gagner de nouvelles parts de marché.

De nombreux domaines d’application et bénéfices

Dans un marché de la monétisation de services qui a atteint 8,5 milliards d’euros en 2018, nombreuses sont les entreprises à se doter de plateformes numériques pouvant gérer l’ensemble des flux et acteurs de leur écosystème : clients et fournisseurs, bien entendu, mais aussi nouveaux services, facturations ou données associées sont autant de domaines d’application. Résultats : les systèmes de facturation deviennent plus agiles, la satisfaction client monte en flèche grâce à une gestion plus souple des commandes, les innovations et produits tiers sont monétisés, et les services marketing innovent à nouveau, en concevant des offres toujours plus complexes, flexibles et personnalisées.

Des plateformes numériques pour améliorer les procédures internes

EDF, PSA, Total, Société Générale, etc. : de plus en plus de grands groupes recourent aujourd’hui à des plateformes digitales. A l’exemple de l’énergéticien français EDF qui s’est tourné vers une solution de chatbots, ces robots conversationnels qui accompagnent et facilitent le travail des collaborateurs sur leurs questions juridiques, RH ou IT. « On le voit parfaitement avec notre Chatbot Juridique comme le précise Véronique Lacour, directeur exécutif groupe Transformation et Efficacité opérationnelle chez EDF. C’est un chatbot à qui l’on pose des questions juridiques simples et récurrentes. Par exemple, où trouver le bon modèle de non disclosure agreement (accord de confidentialité) ? Le salarié va pouvoir le demander au chatbot qui lui proposera le modèle adapté à sa problématique. L’Américain Telsa qui, dès sa conception, a été bâti sur un mode d’API (« Application Programming Interface ») entièrement ouverte : finie la culture du brevet, chaque innovation étant immédiatement rendue publique et accessible à l’écosystème des fournisseurs et clients de l’entreprise d’Elon Musk. L’opérateur français Orange fait de même, en ouvrant ses API au niveau mondial, pour y intégrer ses partenaires sur ses portails clients et accélérer la convergence interne de ses API. A l’heure ou l’économie digitale transforme le monde, les entreprises doivent elles aussi opérer leur virage numérique. Les plateformes digitales sont la clé d’entrée dans ce nouvel univers plus ouvert, plus performant et, paradoxalement, plus humain que jamais.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.